Autres

Un projet unique dans l’Est ontarien Lancement du projet ?D’une tourbière à l’autre?


info.agricom@atreide.net


Un projet de démonstration de la bonne gestion du territoire faisant appel à la participation active des propriétaires privés de l’Est ontarien est officiellement lancé.

Le projet, communément appelé ?D’une tourbière à l’autre? s’occupera de sensibiliser les propriétaires fonciers à l’importance du maintien des sites naturels et de la formation de corridors permettant l’échange des populations entre les îlots désenclavés.

La grande région d’Ottawa était jadis entourée d’une vaste forêt. De cette forêt qui fut coupée il y a des générations pour ensuite faire place à l’agriculture, il ne reste aujourd’hui qu’une mosaïque de boisés, tantôt naturels, tantôt plantés. Ces parcelles forestières procurent un précieux habitat, et un refuge, à la faune et la flore de la région.
Bon nombre de ces parcelles boisées, de ces terres humides et de ces tourbières sont maintenant isolées les unes des autres; étant séparées par des zones agricoles, des centres urbains, des autoroutes et des corridors de services.

Relier les îlots de nature entre eux
?D’une tourbière à l’autre? vise à protéger les zones naturelles restantes et à tenter de les relier grâce à une série de corridors forestiers, ce qui passe par l’étroite collaboration des propriétaires fonciers situés entre les parcelles boisées. Le projet veut aider ces propriétaires à comprendre comment leur propriété peut devenir une composante précieuse du paysage naturel dans son ensemble.

Le projet de trois ans permettra aux propriétaires fonciers de participer à des ateliers de formation et d’obtenir des services techniques sur la gestion des boisés, des terres humides, de la faune et de la flore. Cela leur permettra d’accroître la valeur et la productivité de leur propriété, tout en participant à la conservation de leur milieu. Des sites démontrant l’utilisation judicieuse et non destructrice du milieu naturel seront également mis en place au cours des trois prochaines années.
Les corridors naturels aideront à maintenir la biodiversité et la qualité environnementale de la région située à l’extrême est de la province. On contribuera ainsi à la protection des cours d’eau, des rivières et des nappes d’eau souterraines. Le projet ?D’une tourbière à l’autre? porte surtout sur les terres situées à l’est d’Ottawa jusqu’au parc provincial Voyageur, et au nord de l’autoroute 417.
Un coordonnateur de projet a été embauché récemment. Il s’agit de Pierre Boileau, anciennement à l’emploi du ministère des Richesses naturelles à la Forêt Larose, qui retrouvera, incidemment, ses anciens locaux, puisqu’il compte opérer à partir du bureau de la Forêt Larose.

Fort d’un appui financier de 220 000 $ de la Fondation Trillium de l’Ontario, ?D’une tourbière à l’autre?, un projet de démonstration du territoire, s’étendra de la Tourbière d’Alfred à la Tourbière Mer Bleue de Cumberland. Grâce à cette subvention, neuf organisations: Boisés Est, la Forêt Modèle de l’Est de l’Ontario, les Conseils d’intendance environnementale d’Ottawa et de Prescott-Russell et le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, les Comtés unis de Prescott-Russell, Canards Illimités Canada, la Commission de la Capitale Nationale, la Conservation de la Rivière Nation Sud, et Habitat Faunique du Canada, joignent leurs efforts afin de revitaliser et préserver le corridor naturel situé entre ces deux tourbières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *