Volume 30 Numéro 01 Le 24 août 2012

Un repas très haute gastronomie

Par Marc Dumont, collaborateur
redaction@journalagricom.ca


La Foire gourmande de l’Abitibi-Temiscamingue et du Nord-est ontarien a trouvé une façon plutôt inusitée de mettre en valeur les produits régionaux. Juchés à 150 pieds dans les airs, les pieds dans le vide, 600 gourmands ont dégusté un repas six services servi dans le Dinner in the sky, l’attraction le plus populaire de l’événement qui se tenait à Ville-Marie, au Québec, du 17 au 19 août.

 

Impossible de l’ignorer. Tous les yeux étaient rivés vers le ciel au cours de cette fin de semaine.

 

Nouveau de cette année, le manège gastronomique pouvait accueillir 22 personnes à la fois pour un repas d’une durée de trois heures. L’engouement a été immédiat. La table affichait complet, les 600 billets disponibles ayant été vendus depuis déjà plusieurs mois.

 

La nacelle était soulevée tranquillement dans les airs par une énorme grue. Les participants qui se sont confiés à Agricom ont dit ne pas avoir souffert du vertige. Il faut dire que les dîneurs étaient bien préparés : le cocktail comprenait un généreux verre de vin et tous avaient droit à une demi-bouteille de champagne pour se sentir plus légers au moment de l’ascension. Une fois dans les nuages, c’était la fête. On pouvait d’ailleurs le constater à même la terre ferme puisque les éclats de rire des festoyeurs se faisaient entendre, ce qui en disait long sur le plaisir qu’ils y prenaient.

 

De toute évidence, tous les participants voulaient vivre cette expérience à plein. Après tout, qui auraient pu le leur reprocher; le billet coûtait pas moins de 172 $ la personne.

 

Rencontrées après leur descente, une participante a déclaré que c’était son cadeau de Noël, tandis qu’une autre manquait de mots pour décrire l’expérience qu’elle venait de vivre. Elle  répétait à qui voulait bien l’entendre que c’était : «extraordinaire! » Le succès du  Dinner in the sky a certes été une attraction qui a suscité la curiosité et donné un autre visage à la Foire.

 

Dégustations

 

L’évènement, qui avait attiré 44 000 personnes l’an dernier, a encore une fois été bien populaire. « Il est impossible de dire combien de personnes exactement sont venues, mais il y avait beaucoup de monde au rendez-vous », a confié le coprésident de la Foire gourmande, M. Denis Nolet. « Si on se fie à la vente de coupons pour les dégustations, il y a dû avoir plus de gens que l’an passé puisque tous nos coupons ont été vendus et il a fallu recycler les anciens coupons! », a-t-il ajouté.

 

Quelque 44 exposants proposaient 250 variétés de dégustations à découvrir sous un immense chapiteau. Cette activité agrotouristique est devenue un incontournable qui attire beaucoup d’Ontariens qui autrement n’auraient pas traversé la frontière interprovinciale pour visiter Ville-Marie.

 

Parmi les exposants, neuf d’entre eux provenaient de l’Ontario, plus particulièrement d’Earlton, Kirkland Lake, Warren, Verner, Bracebridge et de la région des Muscokas. Ils y servaient une grande variété de produits ontariens : du bison, du Bœuf en or, de la charcuterie, du fromage, du sucre à la crème, des farines différentes, du sirop d’érable, des petits fruits et des légumes, etc.

 

Quant au traditionnel souper gastronomique de cinq couverts, il a été préparé les deux pieds sur terre par les dix chefs de l’équipe du Québec qui représenteront la province aux prochaines Olympiades mondiales de l’art culinaire à Erfurt, en Allemagne.

 

Pour le président d’honneur de la Foire, le réputé chef Laurent Godbout, « la Foire gourmande est une activité de famille qui permet de conscientiser la relève à bien se nourrir et qui incite à savourer nos merveilleux produits régionaux tout en s’amusant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *