Volume 29 Numéro 13 Le 2 mars 2012

Une autre bataille linguistique pour l’UCFO?


L'Union des cultivateurs franco-ontariens espère que la bataille linguistique menée par l'organisme servira également d'avertissement au nouveau fournisseur de services.

Par Catherine Delorme, collaboratrice
info@journalagricom.ca


Angus GeoSolutions, une compagne offrant des solutions de technologie et d’information stratégiques, administra dès avril prochain le registre provincial des exploitations de l’Ontario. La compagnie OnTrace qui dirige ce programme depuis les cinq dernières années s’est vue retirer le contrat au profit d’Angus Solutions.

 

Le registre provincial des exploitations est un outil qui permet à l’agriculteur de retracer son produit à travers les différents marchés de la province, en plus de permettre au consommateur de s’informer de la provenance des aliments qu’il achète. Le gouvernement de l’Ontario explique que l’identification des exploitations agricoles renforce notre capacité de bien gérer les incidents dans le secteur agroalimentaire, tant à l’échelle provinciale que nationale.

 

Selon une lettre du gouvernement de l’Ontario envoyée à l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO), le processus de sélection afin d’octroyer le contrat à Angus GeoSolutions plutôt qu’à OnTrace s’est fait conformément aux directives financières de la Fonction publique de l’Ontario concernant l’achat de services. Le gouvernement confirme que le ministère de l’Agriculture a entrepris un processus d’approvisionnement concurrentiel ouvert, équitable et transparent, pour assurer la prestation à long terme d’un registre provincial des exploitations agroalimentaires. Un commissaire à l’équité a également été engagé dans ce processus de sélection.

 

Les données de traçabilité recueillies par OnTrace au cours des cinq dernières années seront bien transmises à Angus GeoSolutions, selon le gouvernement de l’Ontario. De plus, il affirme que les deux compagnies travaillent ensemble afin d’élaborer un plan qui garantit un service sans interruption aux agriculteurs.

 

Les services en français

On se souvient qu’à l’automne dernier, l’UCFO avait déposé une plainte concernant la piètre qualité des services en français offerts par OnTrace. Un organisme qui pourvoit un service au nom gouvernement de l’Ontario se doit de suivre la Loi sur les services en français. La compagnie de traçabilité affichait sur leur site Internet une traduction de mauvaise qualité, en plus d’envoyer aux agriculteurs francophones leur confirmation d’inscription et l’autocollant indiquant leur numéro d’identification d’entreprise en anglais uniquement.

 

Le directeur général de l’Union, Simon Durand, espère que la bataille de cet automne dans ce dossier n’a pas été menée en vain. « C’est certain qu’il y a une inquiétude face aux services en français qui seront offerts par Angus GeoSolutions. On venait juste de régler la solution avec OnTrace. On espère que ce ne sera pas à recommencer ».

 

Hélène Gadoury, responsable des communications au gouvernement et responsable de ce dossier, affirme que les services en français seront offerts. « L’entente avec Angus GeoSolutions exige la conformité avec la Loi sur les services en français. Le registre provincial des exploitations fournira des services, produits, accès et autres interfaces-utilisateurs équivalents, au registre en français pour l’inscription et l’identification des exploitations », a-t-elle commenté.

 

Cameron Hutchison, le directeur d’Angus GeoSolutions, nous confirme que la compagnie travaille présentement afin d’offrir aux agriculteurs francophones un service en français comme le prévoie par la loi, et ce, dès le 1er avril prochain, soit la date d’entrée en vigueur de leur mandat.

 

M. Hutchison explique que la compagnie a été informée des problèmes linguistiques rencontrés par OnTrace et soutient qu’elle ne veut pas faire la même erreur que son prédécesseur. « La traduction peut être difficile, mais elle sera bien faite. Nous prenons la tâche au sérieux », affirme Cameron Hutchion.

Hélèn Gadoury rappelle aux agriculteurs qui souhaitent s’inscrire au registre provincial des exploitations de l’Ontario doivent le faire sur le site Internet d’OnTrace jusqu’au 31 mars 2012. D’ici cette date butoir, le ministère de l’Agriculture informera la communauté agricole des coordonnées d’Angus GeoSolutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *