Volume 28 Numéro 20 Le 15 juin 2011

Une recherche sur les plantes indigènes facilitera la planification de toits verts partout au Canada


Une nouvelle recherche parrainée par l’Alliance canadienne de l’horticulture ornementale (ACHO) et menée au Vineland Research and Innovation Centre (Vineland) et au Nova Scotia Agricultural College portera sur la diversité des espèces et les problèmes liés à la survie des plantes sur les toits verts.

« La survie des plantes pendant de nombreuses années constitue une problématique de longue date sur les toits verts au Canada. Dans le cadre de ce projet, nous cherchons tout particulièrement à délaisser les plantations courantes, dominées par les orpins, et à miser sur une vaste sélection de plantes indigènes ayant une bonne tolérance au soleil, au vent, au froid et à la sécheresse », a déclaré Rumen Conev, Ph. D., chercheur de Vineland, sélection de plantes ornementales.

Plus de 20 nouvelles espèces indigènes étant à l’étude, une solution écologique pour accroître encore davantage l’efficacité énergétique des immeubles au Canada pourrait se trouver à nos pieds.

Les avantages environnementaux des toits verts ont déjà fait l’objet d’études détaillées : réduction importante des coûts de chauffage et de rafraîchissement de l’air ambiant dans les immeubles, gestion des eaux de ruissellement et création d’un habitat naturel. Toutefois, l’insuffisance de recherches sur les espèces pouvant être plantées et la difficulté de bien entretenir les toits verts dans les conditions climatiques du Canada dissuadent bien des gens d’aménager de tels toits.

« Les villes canadiennes accusent du retard dans l’aménagement de toits verts par rapport aux autres villes de l’Amérique du Nord », a déclaré Andy Kuyvenhoven, président, Kuyvenhoven Greenhouses Inc., et président de l’ACHO. « Les producteurs et les pépinières offrent un ensemble de plantes indigènes qui, à notre avis, conviennent aux toits verts. La recherche confirmera quels sont les meilleurs choix parmi les dizaines d’espèces déjà très bien adaptées aux conditions climatiques du Canada et pouvant constituer une solution aux problèmes propres au climat de notre pays. »

« En tant que producteur, je cherche à comprendre comment cultiver le mieux possible les jeunes pousses dans la pépinière afin qu’elles puissent croître sans problème sur un toit vert », a affirmé Bill Stensson, président, Sheridan Nurseries Ltd. « Les membres de notre secteur aimeraient voir se multiplier au pays les toits verts peuplés d’espèces qui peuvent vivre 50 ans, et non seulement une année ou deux. »

La recherche a été financée en partie dans le cadre de l’initiative de grappes agro-scientifiques d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le Vineland Research and Innovation Centre exposera les résultats de ses travaux de recherche sur les toits verts à compter de juin 2011, dans ses installations situées au cœur de la région horticole de Niagara. Pour obtenir de l’information sur cette recherche, consultez le site www.vinelandresearch.com/ornamental (en anglais).

Alliance canadienne de l’horticulture ornementale

L’Alliance canadienne de l’horticulture ornementale (ACHO) est la voix nationale du secteur de l’horticulture ornementale au Canada. L’ACHO est une alliance stratégique de trois organismes d’envergure : l’Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes (ACPP), la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec (FIHOQ) et Fleurs Canada Producteurs (FCP). Ces trois organismes travaillent de concert par le truchement de l’ACHO en vue de coordonner les activités du secteur, de contribuer à la mise en place de politiques publiques efficaces et de parler d’une voix unie lorsqu’il s’agit d’enjeux qui représentent un intérêt particulier pour l’ensemble du secteur.

Vineland Research and Innovation Centre

Le Vineland Research and Innovation Centre, organisation indépendante et sans but lucratif, entend devenir un centre de recherche scientifique et d’innovation de pointe en horticulture. Tourné vers les relations avec le secteur, les chercheurs et les gouvernements, Vineland entend offrir des produits de choix et proposer des innovations dans le domaine de la production. Vineland apporte une perspective globale au secteur horticole canadien et offre une vaste gamme d’avantages durables à ses partenaires locaux et internationaux. Répondant aux besoins du secteur, Vineland entend encourager, grâce à ses recherches, la croissance de tout le secteur horticole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *