Volume 30 Numéro 09 Le 21 décembre 2012

Vendanges records en Ontario


Photo ILessard

Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


Le malheur des uns causé par la sécheresse et les excès de chaleur fait le bonheur des autres. Les producteurs de raisins de l’Ontario ont annoncé une année record en termes de production de raisins.

Les membres du Grape Growers of Ontario (GGO) ont trouvé dans ces conditions la recette idéale pour produire des vendanges exceptionnelles cette année. Plus de 65 800 tonnes de raisins ont été récoltées, pour une valeur d’au moins 88,3 millions $.

« Cette récolte représente plus de la moitié du poids de la Tour du CN », s’est amusé à illustrer Curtis Fielding, propriétaire du domaine Fielding Estate Winery à Beamsville, lors du dévoilement des chiffres à Toronto à la fin novembre.

Selon le président du GGO, Bill George, « La récolte n’a pas seulement battu un record en terme de rendement, mais aussi par sa qualité ».

Le début de la saison avait pourtant généré certaines craintes chez les producteurs viticoles ontariens. L’arrivée hâtive du printemps suivie de près par des risques de gels n’avaient rien de rassurant pour les agriculteurs. Les vignes s’en étaient sommes toutes bien sorties, ce qui n’est pas le cas par exemple des pommiers dont la récolte a été diminuée de moitié en raison des aléas climatiques et météorologiques.

Pénurie mondiale de vin
La récolte exceptionnelle en Ontario risque de susciter une plus forte demande pour les vins, estime M. George. Cette bonne nouvelle vient à point puisque l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) a annoncé dans son dernier rapport d’octobre une faiblesse de la production mondiale jamais vue en 40 ans.

Les mauvaises conditions climatiques conjuguées à la régression constante des superficies de vignobles en Europe ont engendré un faible niveau de production en 2012, soit de 248 millions d’hectolitres.

Parmi les pays membres de l’OIV, seuls le Chili, l’Australie, la Grèce, le Portugal, l’Afrique du Sud et les États-Unis ont enregistré une croissance de leur production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *