le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 23 juin 2022 13:26 Autres

Qu’est-ce que fait le vétérinaire?

On me pose souvent la question : « qu’est-ce qu’un vétérinaire de grands animaux fait de ses journées ? ». Contrairement aux animaux de compagnie, nous ne soignons pas un seul animal par visite ! Notre clinique s’occupe de plus de 8000 vaches en lactation, sans compter les veaux, taures et vaches taries ! On ajoute à cela 4000 chèvres en lactation ainsi que toutes les « hobby farm »… on peut dire que les journées sont bien occupées à notre grand plaisir ! 

Dans les fermes de productions bovines, ovines ou caprines, les visites s’effectuent généralement aux 2 semaines (à toutes les semaines pour les plus grandes fermes). Lors de ces visites, on effectue principalement des contrôles de gestation avec l’échographe (voilà pourquoi tout le monde dit que je passe mes journées dans le « derrière » des vaches !). 

La reproduction est le nerf de la guerre dans les entreprises laitières. Si on n’a pas de naissance, on n’a pas de lait ! C’est aussi simple que cela ! On profite également de ces visites pour examiner les animaux qui sont malades ou qui nécessitent une intervention vétérinaire. On peut penser ici aux vaccins, chirurgies, écornages, parage d’onglon, etc. 

On visite souvent ces fermes avec nos techniciens en santé animale pour diminuer la charge de travail et le temps passé sur une seule ferme du vétérinaire. Avec tous ces patients sous notre supervision, on se doit d’être efficace pour s’assurer de voir tout le monde qui le veut dans la journée ! En effet, on ne laisse pas un animal malade pendant 3 jours avant d’aller la voir… tous les appels du matin sont faits dans la journée même, et ce, 24 heures sur 24 et 365 jours par année ! Dans le domaine des grands animaux, il est obligatoire de fournir un service aux clients réguliers et d’urgence. Nous n’avons pas de centre de référence comme on peut voir dans les animaux de compagnie où toutes les urgences en dehors des heures d’ouverture régulières se retrouvent.

En plus de ces visites régulières, on va bien sûr voir tous les animaux qui sont malades entre les visites. Que ce soit pour une chirurgie, un accouchement, un trauma, une maladie XY, nous sommes appelés pour aller examiner ces animaux et établir un plan de traitement adéquat. C’est ici que les horaires se corsent un peu, car un animal ne décide pas toujours de donner naissance entre 8 heures et 17 heures du lundi au vendredi ! Les appels d’urgence sont toujours « challengeant » pour le vétérinaire et l’agriculteur, car le terme est juste, il s’agit d’une urgence ! On fait avec les moyens du bord et les vétérinaires ne manquent pas de créativité lorsqu’on doit aider une jument de 1800 livres à donner naissance !

Dans les exploitations, disons plus de « plaisance », nos visites sont plutôt bisannuelles et aussi au besoin s’il y a des animaux malades ou pour des urgences. Nous profitons de notre passage pour vraiment nous assurer que nos patients sont couverts pour les 6 prochains mois en matière de vaccins ou de soins de base (dentisterie, sabot, alimentation, etc.). Les animaux c’est vraiment bien, mais la relation qui se développe entre un vétérinaire de ferme et les agriculteurs au fil des années est un lien fort qui rend notre travail exceptionnel !

Note de la rédaction : Cet article est une contribution des Services vétérinaires de l’Est Ontarien.