le Vendredi 2 Décembre 2022
le Mercredi 19 octobre 2022 14:04 | mis à jour le 21 octobre 2022 14:13 Alimentation

Nouvelle formule pour le restaurant Les Jardins de La Cité

Le restaurant Les Jardins de La Cité ouvre de nouveau ses portes. Le restaurant-école associé au collège La Cité offre des repas gastronomiques d’inspiration française, préparés et servis par des étudiants. En effet, le restaurant est un lieu éducatif où les apprenants des divers programmes d’hôtellerie viennent apprendre sous la supervision de professeurs.

Cette année, le restaurant d’Ottawa élargit son offre avec une boutique. En période de pandémie, l’établissement avait dû fermer ses portes. Pour continuer ses activités, l’administration a ouvert une boutique de plats à emporter. Même si Les jardins de la Cité opère normalement cet automne, la formule de plat pour emporter reste disponible grâce à cette boutique.

La boutique et le restaurant-école ne sont pas que des opportunités d’apprentissage. C’est aussi une façon de réduire le gaspillage alimentaire. Comme l’explique Annabel Forgues, gestionnaire du Les Jardins de La Cité : « Dans la première année, ils [les étudiants] pratiquent la coupe de légumes, en transformant ces aliments en petits plats ou en soupe, ça permet de tout récupérer.»

Ce n’est pas le seul changement de cette rentrée. L’administration travaille depuis l’an dernier à créer des partenariats avec des producteurs locaux. Ils ont conclu des ententes avec la Ferme l’Artisan de Fournier et les Fruits du Poirier de St-Eugène. Les produits de ces deux exploitations agricoles se retrouveront au menu et en boutique.

Un restaurant populaire

Même si le restaurant est une école, il est très couru.

« Avec la pandémie, les gens ont eu un boom d’encouragement local. On est très achalandé. On doit refuser des clients » – Annabel Forgues.

Une bonne nouvelle pour les étudiants, puisque les profits de ce restaurant sont réinvestis dans des activités parascolaires. Ainsi, selon l’administratrice, les pourboires sont redonnés aux étudiants sous forme d’activité hors curriculum. L’an dernier, les pourboires ont servi à organiser un voyage de fin d’année pour visiter des vignobles.

Même si le restaurant est un projet pédagogique, il est aussi touché par le manque de main-d’œuvre dans l’industrie de la restauration et d’hôtellerie.

« Tout le monde s’arrache les employés en cuisine. On s’arrache les serveurs. La pénurie d’étudiants- employés est plus grande qu’avant», affirme la gestionnaire.

Les étudiants travaillent au Les Jardins de La Cité pendant leurs heures de cours, puisque cela fait parti de leur programme d’étude. Ils ont donc un travail à l’extérieur. L’administration doit constamment s’adapter avec leurs disponibilités.