le Vendredi 9 juin 2023
le Lundi 17 avril 2023 14:47 Agriculture

AgriCité: le consommateur veut vivre une expérience et être surpris!

  PHOTO : Pascale de Montigny Gauthier
PHOTO : Pascale de Montigny Gauthier
« Les consommateurs sont bombardés d’informations, alors c’est difficile pour eux de s’y retrouver, » a soulevé Audrey Lizotte de la Ferme l’Artisan lors du panel sur les communications numériques.
AgriCité: le consommateur veut vivre une expérience et être surpris!
00:00 00:00
PHOTO : Pascale de Montigny Gauthier

Le 13 avril dernier, la théorie a rencontré la pratique au Collège la Cité. Agricom a participé à la 5e édition d’AgriCité, un événement organisé par les programmes en Techniques agricoles, en collaboration avec l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) et le Réseau agroalimentaire de l’Est ontarien (REAO). 

L’objectif était de développer davantage les liens entre les producteurs et les consommateurs. La communauté agricole, la communauté collégiale ainsi que le grand public y étaient invités. Les trois conférences étaient brillamment animées par Nadia Carrier, coordonnatrice des Programmes en Techniques agricoles du Collège la Cité.

Mouhamed Kaba, étudiant en Techniques agricoles, production animale et grandes cultures et aspirant producteur laitier, a adoré l’événement: « J’ai aimé les speechs, j’ai compris plein de choses qui n’étaient pas totalement claires, comme la production de cotons, les enjeux qui étaient là-dedans, j’ai vraiment aimé. »

Lors du premier panel présenté par Simon Lachance, Ph.D., professeur en Techniques agricoles, la sécurité alimentaire était à l’honneur. Le professeur de la Cité a donné des pistes de solutions pour rapprocher les consommateurs des producteurs, notamment par le contact direct, l’innovation, la désaisonnalisation, la production à proximité et la communication.

Le panel suivant a permis d’approfondir davantage cette relation fondamentale avec le consommateur. Louis Béland du RAEO, Renée-Claude Goulet de l’UCFO et du Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, Audrey Lizotte de la Ferme l’Artisan et notre rédactrice, Pascale de Montigny Gauthier ont discuté des outils de communications à privilégier en 2023.

« Les consommateurs sont bombardés d’informations, alors c’est difficile pour eux de s’y retrouver, » a soulevé Audrey Lizotte. « L’important est de placer l’humain au centre des communications », résume Louis Béland. « Quand on va à la Ferme l’Artisan, on s’attend à (re)voir Audrey, Mireille et Émile. Cette rencontre de l’autre personnalise la relation. » Renée-Claude Goulet résume: « Le consommateur s’attend à vivre une expérience et à être surpris, tel est le défi en 2023! »

Le dernier panel intitulé « Réunir les consommateurs d’ici et les producteurs à l’international – Quand nos choix dépassent nos frontières » a mis en lumière les difficultés pour le consommateur de s’assurer que l’argent dépensé soit bien investi. Le « mangeur », comme le surnommait l’animatrice, doit s’informer de la provenance des produits et des significations des différents produits certifiés (labels).

Entre les conférences, le public a eu la chance de visiter des kiosques expérientiels afin de développer leurs connaissances sur les méthodes de production des produits alimentaires de la région et du monde. 

Suivez nos réseaux sociaux pour découvrir comment traire une vache ou comment faire pousser ses semis selon les étudiants en Techniques agricoles du Collège la Cité!