L’envers du champ : la santé mentale

Année après année, les problèmes de santé mentale gagnent du terrain. Tous seront touchés directement ou indirectement par un problème de santé mentale. C’est vous, c’est moi et la personne dans l’autre pièce. La situation est terrifiante chez les agriculteurs. L’Association ontarienne de la santé mentale canadienne déclare que plus d’un agriculteur sur 2 souffrirait d’anxiété. 68 % vivent du stress chronique qui peuvent mener à des problèmes physiques et mentaux. Les agriculteurs habitent souvent en régions où l’aide est moins aisément accessible et suivent un train-train quotidien plus que surchargé. Si les dernières années de pandémie n’ont pas apporté leurs lots de difficultés pour les agriculteurs, c’est maintenant au tour de l’inflation et des impacts environnementaux de semer la pagaille. 

Dans le cadre de la semaine de la santé mentale du 2 au 8 mai, Agricom présentera une série d’articles pour déstigmatiser les troubles mentaux dans l’industrie, mais aussi pour présenter les différentes ressources disponibles.

Comment aider ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.