Sécher ses récoltes sans propane et sans gaz naturel

«Le BioDryAir utilise toutes les formes de biomasse telles que les résidus de récoltes, les copeaux de bois et toutes les formes de granulés (pellets) comme combustible, éliminant ainsi le coût élevé en gaz naturel et/ou en propane.»

Lire la suite

Trucs pour la survie de son potager par temps sec

L’eau est nécessaire en grande quantité pour la croissance des légumes. Par exemple, il faut en moyenne 1,6 litre d’eau par jour pour un plant de tomate et 3,3 litres d’eau par jour pour le maïs. Malheureusement, les changements climatiques augmentent la fréquence des sècheresses.

Lire la suite

Prévisions économiques 2020

Difficile de savoir ce que la nouvelle année 2020 réservera aux divers secteurs du monde agricole. Sébastien Pouliot économiste agricole principal chez Financement agricole Canada (FAC) est venu faire une présentation à Casselman sur les perspectives économiques à venir. Agricom était sur place pour vous.

Lire la suite

La semence certifiée à la base de la sécurité alimentaire mondiale

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la population humaine pour l’année 2050 est estimée à plus de 9 milliards d’habitants. Ainsi, la production alimentaire devrait donc augmenter proportionnellement de 60 %. Les végétaux représentent 80 % de l’alimentation humaine globale. Sur 250 000 espèces de plantes, dont 30 000 comestibles, seulement 30 espèces sont cultivées à grande échelle dans le but de nourrir la planète.

Lire la suite

Journées antiques Ste-Anne de Prescott

De vieilles machineries, des tires de tracteurs, des exposants d’antiquités, voilà le programme qui attendait les visiteurs lors des traditionnelles journées antiques et tires de tracteurs de Ste-Anne de Prescott dans l’Est ontarien les 8 et 9 juin dernier.

Lire la suite

Récolte difficile pour le sud de l’Ontario

En ce moment les agriculteurs du sud de l’Ontario sont inquiets. Les premiers résultats de tests et d’échantillonnages effectués à l’ensemble de la province montrent que les niveaux de DON sont plus importants qu’à l’habitude. Le sud a les niveaux les plus élevés des tests effectués.

Lire la suite

Quand tout se joue sur la météo

L’année 2013 s’annonçait prometteuse pour les producteurs de grandes cultures. Il n’y a encore que quelques mois, selon les régions, il était encore possible de vendre par exemple du maïs autour de 290-300 $ la tonne. Les incertitudes occasionnées par l’insatiable appétit des consommateurs pour le maïs et le soya auront aussi créé des soubresauts très intéressants des prix au cours des mois de février et mars.

Lire la suite