La stigmatisation et le manque de ressources empêchent les agriculteurs d’obtenir l’aide dont ils ont tant besoin en matière de santé mentale

Nelson, un petit agriculteur qui élève des poulets et des bovins de boucherie, était heureux de passer du temps avec ses proches. La plupart du temps, il passe de longues heures à travailler en solitaire. La plupart des autres agriculteurs font de même, même lorsqu’ils sont malades. Ils doivent également faire face à une météo imprévisible, qui affecte les récoltes, aux maladies animales et au stress financier. Beaucoup d’entre eux souffrent de problèmes de santé mentale. C’est particulièrement vrai pendant leurs saisons les plus chargées, au printemps et à l’automne.

Lire la suite