le Samedi 25 mai 2024
le Jeudi 24 avril 2014 15:46 Volume 31 Numéro 16 Le 25 avril 2014

Farm show d’Earlton : satisfaction renouvelée

Farm show d’Earlton : satisfaction renouvelée
00:00 00:00

C’est dans une ambiance chaleureuse et amicale que s’est renouvelé pour une troisième édition le Farm show d’Earlton le 11 et 12 avril dans l’aréna du village. Les commerçants et les producteurs ont profité de l’occasion pour tisser des liens d’affaires, tandis que les retraités du milieu agricole ont pu jeter un coup d’œil admiratif aux plus récentes nouveautés technologiques dont ils avouent avoir de la difficulté à suivre l’évolution.

Près de 2000 visiteurs provenant d’un peu partout en Ontario et de la région de l’Abitibi Témiscamingue québécois se sont déplacés afin de jeter un coup d’œil sur différents types d’équipements agricoles et sur une multitude de produits et services leur promettant d’augmenter leur productivité.

Tous unis pour l’agriculture

Encore cette année, l’événement reflétait les changements dans le paysage agricole nord-ontarien, soit une présence marquée de commerçants de semences et d’intrants.

Quelle que soit leur domaine de production, anglophones et francophones étaient réunis pour une cause commune : maintenir en santé l’industrie agricole ontarienne. L’événement qui rassemble quelque 68 entreprises et organismes de toutes sortes est considéré comme le seul événement agricole de cette envergure dans le nord de l’Ontario.

« Je pense qu’il ne faut pas que les jeunes et aussi les cultivateurs d’un certain âge ne se sentent délaissés parce qu’il y a des amis, des voisins qui ont vendu [leur terre]. La communauté agricole dans la région, que ce soit francophone ou anglophone, se marie bien ensemble », explique Albert Gauthier, un agriculteur à la retraite qui visitait l’exposition.

Une tradition à maintenir

Organisé depuis près de deux décennies – il était autrefois situé à New Liskeard –, le  Farm Show d’Earlton est considéré par les intervenants du milieu agricole du nord de l’Ontario comme étant un rendez-vous essentiel.

« Il n’y en a plus beaucoup d’évènements pour tous les cultivateurs […] C’est la seule occasion où l’on peut rencontrer tout le monde », souligne Nicole Harnold, représentante de la compagnie ABS Semen.

Étant d’anciens cultivateurs, son mari et elle aiment beaucoup visiter les kiosques du Farm Show, un événement qu’elle considère comme étant un véritable tremplin pour la population d’Earlton.

Sensibiliser les gens à la provenance de la nourriture qu’ils consomment quotidiennement est aussi l’un des mandats de l’exposition agricole, croit le président du comité organisateur  du Concours de labour du Témiskaming, Roch Loranger. L’exposition est d’ailleurs un événement très couru par plusieurs écoles primaires de la région.

« C’est important de leur expliquer à quel point l’agriculture joue un rôle important dans ce que l’on mange, et de comprendre aussi pourquoi on défraie autant d’argent pour produire les aliments », explique-t-il.

Pour M. Gauthier, c’est une opportunité de se familiariser avec l’évolution technologique des machineries agricoles.

« C’est autant une rencontre entre amis dans un coin du nord de l’Ontario que de voir des robots de traite, on n’a jamais eu ça dans le nord. C’est une occasion de démontrer ce qu’il y a de nouveau, autant pour la production laitière, les producteurs de bœufs et les grandes cultures », indique-t-il.