le Dimanche 14 juillet 2024
le Mardi 14 mai 2024 14:00 Santé mentale

« Comment je vais? Tu veux pas savoir. »

L'équipe d'Agriculture et bien-être Ontario rappelle que mai est le Mois de la sensibilisation à la santé mentale.
L'équipe d'Agriculture et bien-être Ontario rappelle que mai est le Mois de la sensibilisation à la santé mentale.
Le printemps est revenu, le travail aux champs reprend, il y a mille et une choses à faire… Pourtant, le cœur n’y est pas. S’il n’en tenait qu'à vous, vous resteriez couché aujourd’hui. Et demain aussi. Mais les semis ne se feront pas tous seuls; et puis, il y a les enfants, la voiture à réparer et tant d’autres choses à faire.
« Comment je vais? Tu veux pas savoir. »
00:00 00:00

Amelia Cassimatis croit que les préjugés sur la santé mentale ont encore cours dans le monde agricole.

« Mai est le Mois de la sensibilisation à la santé mentale », rappelle Amelia Cassimatis, porte-parole d’Agriculture et bien-être Ontario. « C’est un important rappel de parler de santé mentale et les dépendances et d’éliminer la stigmatisation souvent associée au fait de parler d’un problème de santé mentale, ou à la reconnaissance que vous en avez besoin d’aide. »

Prendre le temps

Demander de l’aide peut être difficile en agriculture, lorsqu’on a l’impression que le travail passe avant tout. Un autre défi vient du fait que de nombreux professionnels ne comprennent pas le fardeau psychologique que peut représenter le travail agricole lors de périodes difficiles.

Heureusement, il existe maintenant des programmes d’aide et de soutien psychologique spécifiques à l’agriculture par l’entremise de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) de l’Ontario, où les agriculteurs, les travailleurs agricoles et leurs familles peuvent trouver du soutien et de l’information. Ce groupe de programmes est connu sous le nom de l’Agriculture et bien-être Ontario (AgBEO). 

Trois programmes d’aide

AgBEO est une suite de trois programmes gratuits axés sur la santé mentale et le bien-être, le soutien et l’éducation pour la communauté agricole de l’Ontario. Ils sont dotés de professionnels de la santé mentale qui travaillent dans le secteur agricole, qui ont des antécédents dans ce domaine ou qui ont été spécifiquement formés pour comprendre l’expérience agricole.

« Linitiative du mieux-être des agriculteurs offre aux fermes de l’Ontario un soutien en santé mentale en leur proposant gratuitement des conseils illimités pour les agriculteurs, les travailleurs agricoles et leurs familles, en fonction des défis uniques vécus par la communauté agricole », explique Mme Cassimatis. « Le service est sans frais et vous pouvez l’utiliser aussi souvent que vous le désirez. »

Le Réseau en renfort regroupe des défenseurs de la santé mentale qui appuient la communauté agricole en Ontario. « Les gardiens sont des personnes qui sont en contact régulier avec les agriculteurs dans le cadre de leur travail, leurs activités bénévoles ou leur place dans leur communauté. Ils sont équipés de stratégies et d’outils pour déceler les signes de détresse mentale, réagir aux agriculteurs à risque et établir des liens avec les personnes ayant les ressources appropriées en matière de santé mentale et de crise », dit-elle.

Enfin, En toute connaissance est un atelier sur la santé mentale conçu spécialement pour les agriculteurs, leurs familles et ceux qui participent ou appuient le secteur agricole. « Il s’agit d’un atelier gratuit de trois heures qui utilise des exemples réels de la vie quotidienne à la ferme. Les participants abordent des sujets comme le stress, la dépression, l’anxiété, la toxicomanie, le suicide et comment entamer une conversation sur le bien-être mental. »

Géré par l’ACSM Ontario, AgBEO est rendu possible en partenariat avec d’autres intervenants de la communauté agricole et est financé en partie par les gouvernements du Canada et de l’Ontario. Si vous ou un proche avez besoin d’aide, consultez un professionnel de la santé ou visitez Accueil – Agriculture et bien-être Ontario (agriculturewellnessontario.ca).

IJL – Réseau.Presse – Agricom