Le 7 avril 2004

Alain Delorme, un bâtisseur convaincu et convaincant


Alain Delorme a été président de l’Union des cultivateurs franco-ontariens de 1998 à 2002. Photo C.Quirion. Merci Alain!

À l’occasion du 75ième anniversaire de l’UCFO, Alain Delorme, président de cette organisation de 1998 à 2002, puis directeur général jusqu’en 2003, s’est vu attribuer une plaque honorifique qui, comme l’atteste le texte qui parut suite à son départ, démontre à quel point cet homme fut apprécié.

Extraits d’un article rédigé par André Pommainville
« Nous, le personnel de l’Union et d’Agricom, avons compris pourquoi le succès et l’efficacité de certaines personnes est toujours le résultat de beaucoup d’effort et de persévérance. Le charisme d’Alain est contagieux, mais combien on est fier d’avoir été contaminé par la présence de ce leader naturel. En tant que directeur général de l’UCFO, il a su inculquer un esprit d’équipe à nous tous, ses collègues de travail et souvent cela en s’oubliant personnellement pour le bien de la communauté franco-ontarienne.

Le départ d’Alain comme directeur général de l’UCFO m’a permis de bien saisir la qualité et le leadership de cet homme convaincu et convaincant. Son éthique de travail est le reflet de ses convictions personnelles, qui est de bien faire les choses et de ne pas avoir peur d’initier de nouveaux projets.

Un vrai leader ne craint pas de prendre des décisions contestataires pour faire avancer un projet. Le résultat est gratifiant si l’activité fonctionne bien mais représente aussi une expérience de vie, si les attentes escomptées ne sont pas nécessairement atteintes.

Alain, nous les membres de l’équipe de l’UCFO et du journal Agricom aimerions te dire MERCI pour les 18 mois de leadership, d’encouragement et de motivation que tu as su nous apporter et nous savons que tu seras toujours là pour exercer certaines fonctions importantes et nous aider à veiller au grain!

Dans tes activités professionnelles et personnelles, tu essaies toujours d’apporter ton expertise et ton expérience pour le bien-être de la communauté agricole et rurale franco-ontarienne. Nous avons besoin de personnes avant-gardistes comme toi et tous les gens se joignent à moi pour te remercier pour ton dévouement et ton esprit de bâtisseur communautaire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *