Volume 37 Numéro 10 - Le 1er mai 2020

Click Fork : Connecter les gens avec des producteurs locaux


Chantal Lewington de Dalew Farms et propriétaire de Click Fork. Photo gracieuseté Chantal Lewington


Par Marc Dumont

« Depuis le début de la crise du COVID-19, on a trois fois plus de clients ! » admet Chantal Lewington de Click Fork à Lavigne. Ce site Web d’achat en ligne d’aliments locaux vend des fruits et légumes, des viandes, du miel, du sirop d’érable, des semences et un large éventail de produits artisanaux à valeur ajoutée. 

« L’avantage d’avoir une entreprise privée c’est qu’on peut choisir ses producteurs », ajoute Chantal. « Tous les produits de Click Fork répondent à des critères de qualité que recherchent de plus en plus de gens. » Les produits sont naturels, proviennent du nord-est de l’Ontario, ne sont pas modifiés génétiquement et sont de qualité constante. Les animaux vivent à l’extérieur et sont nourris à l’herbe dans la mesure du possible. Les fruits et légumes sont propres et beaux. « Avant de vendre un nouveau produit, celui-ci est soumis au test des membres de la famille », dit Chantal, le sourire aux lèvres.

Click Fork est la réponse à la fermeture de l’épicerie Mangeons local Sudbury fermée il y a trois ans. Les producteurs ont alors cherché comment rendre leurs produits disponibles au public parce que plusieurs d’entre eux dépendaient de l’épicerie. Quatre d’entre eux ont alors décidé de créer chacun un site Web, puis l’ont essayé une saison, mais c’était trop de travail à gérer. C’est alors que Chantal de la ferme Dalew, qui était parmi ces quatre producteurs et qui a une expérience de 10 ans dans la vente en ligne, propose de lancer sa propre entreprise. Elle achète les produits au prix du gros des producteurs et les revend aux clients.

Les quatre producteurs au début de Click Fork : Dave Lewington (Dalew Farms) ; James Morin (Kipling Ridge Farms) ; Jacob, Chantal et Emma Lewington ; Isabelle Spence Legault, Madeleine et Ryen Spence (Ferme j’me Champ Bien) et Peggy Baillie et Eric Blouin (Three Forks Farms). Photo gracieuseté Olivia Lewington.

Elle a fait refaire son site Web pour la gestion des inventaires. Les producteurs lui apportent leurs produits. Les clients passent leur commande ; les affaires vont bien et l’entreprise est en mesure d’embaucher un employé à plein temps.

Comme infrastructure, Click Fork a acheté une remorque-congélateur de 53 pieds pour la viande. Un coin a été aménagé en chambre froide et un espace pour la préparation des commandes. Chantal planifie aussi s’en procurer un deuxième qu’elle transformera en cuisine pour la conservation de légumes : c’est une façon de prolonger l’approvisionnement de certains produits toute l’année.

Coordonner la logistique de Click Fork n’est pas une mince affaire. « Toujours avoir un inventaire suffisant et déterminer le volume de production à proposer aux producteurs demeure un défi, » raconte Chantal. « Tous les fournisseurs veulent agrandir, mais il ne faut pas couper les coins ou baisser la qualité. Avec l’augmentation récente des commandes, est-ce qu’il y aura rupture de stock ? Dans le bœuf, ça prend deux ans pour produire un animal. Puis on peut se demander si les nouveaux clients resteront après la période de confinement? »

La clientèle pour l’achat en ligne de produits locaux est généralement loyale et « embrasse notre cause » comme l’exprime Chantal. « Elle comprend et est patiente. »

Click Fork effectue des livraisons tous les mois en hiver et toutes les deux semaines durant la belle saison. Il y a six lieux où les clients peuvent ramasser leur commande dans les villes de North Bay, Sturgeon Falls et Sudbury. À cause de la crise de santé, certains points de livraison ont été fermés et Click Fork a commencé des livraisons à domicile.

Chantal se réjouit qu’il y ait de plus en plus de nouveaux producteurs qui vendent en ligne. « J’espère qu’ils ne prétendront pas vendre des produits biologiques si ce n’est pas vrai. Ça pourrait nous nuire et nous donner une mauvaise réputation. »

L’objectif de Chantal est de servir autant de gens de la communauté que possible avec des produits locaux de santé ayant une haute valeur nutritive. Elle veut apporter tout le soutien qu’il faut à ses producteurs. « Que Click Fork grandisse pour créer plus d’emplois et donner à sa famille un revenu convenable. » Elle invite les producteurs de la région à lui envoyer un courriel pour proposer de nouveaux produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *