Volume 30 Numéro 10 Le 18 janvier 2013

Démystifier les campagnes de financement sera le nouveau défi de Ken Villeneuve


Pascale Castonguay

Par Pascale Castonguay
Correspondante nationale - Infopresse.ca
journaliste@apf.ca


C’est d’un seul souffle que Ken Villeneuve, directeur général de la Fondation franco-ontarienne (FFO), annonce sa démission et dévoile qu’il entend désormais aider les organismes francophones à structurer leur campagne de financement. Celui-ci prendra donc la route pour effectuer une tournée pancanadienne au cours de laquelle il présentera sa conférence intitulée Devenez une SUPERSTAR en collecte de fonds!.

Dans le contexte actuel où les compressions budgétaires sont omniprésentes, M. Villeneuve estime que les organismes ont intérêt à maîtriser l’art de faire des collectes de fonds. « Surtout dans le milieu francophone en situation minoritaire, il faut toujours se battre et se débrouiller. Moi, je le regarde même à l’interne de la communauté et c’est vraiment un besoin de prise en charge. »

Plus qu’un atelier académique, la conférence proposée par M. Villeneuve sera également l’occasion pour celui-ci de faire connaître un réseau social qui se veut unique et qui faciliterait la collecte de fonds à l’échelle mondiale. Ayant fait de l’humour pendant huit ans, M. Villeneuve reconnaît que cette tournée est aussi un moyen de renouer avec la scène, un aspect qui « lui manquait ». D’ailleurs, il compte sur l’intégration des technologies dans sa conférence pour interagir avec le public et ainsi répondre aux besoins spécifiques de son auditoire.

S’adressant à un public qui est en recherche de financement et voulant que la tournée soit cohérente avec le message véhiculé, autant le guide électronique personnalisé que l’accès à la conférence sera sans frais. « Les utilisateurs qui ont besoin de trucs pour faire des collectes de fonds, en théorie, ils n’ont pas d’argent pour aller à une conférence parce qu’ils n’ont déjà pas d’argent pour leur organisme. »

Conscient que « les réalités des grosses fondations ne sont pas les mêmes que celles des organismes ou des parents bénévoles qui gèrent une équipe sportive », il tient à offrir un guide flexible. « Le guide va pouvoir être personnalisé à la collecte de fonds. En répondant à un questionnaire, par exemple sur l’objectif de leur collecte de fonds, et en téléchargeant leur logo, le contenu va être adapté à leur campagne de financement », explique-t-il. « Que tu doives amasser 1,5 million $ pour une fondation ou que ce soit pour récolter 5 000 $ pour une équipe de hockey, ce sont les mêmes principes. »

Se voulant un document qui emploie des termes simples, mais qui donne des trucs efficaces, le guide contient six chapitres. « Je me suis rendu compte que tous les livres qui traitent du sujet contiennent des termes complexes. » Les mêmes chapitres seront abordés dans le cadre de la conférence.

FFO : un tremplin

Soulignons qu’au cours des années passées au sein de la Fondation, M. Villeneuve a entre autres mené deux campagnes de financement d’envergure qui ont permis d’amasser environ 3 millions $. D’ailleurs, au cours de la même période, les fonds de dotation hébergés par la Fondation ont plus que doublé, passant de 25 à 51. Quoiqu’il quitte officiellement ses fonctions de directeur général le 31 mars prochain, M. Villeneuve agira à titre de conseiller expert afin d’épauler son successeur.

« J’ai vraiment à cœur la Fondation franco-ontarienne. C’est là que j’ai eu ma première chance de vraiment montrer ce que je sais faire, même si j’ai fait plusieurs collectes de fonds ailleurs. C’est la Fondation qui va m’avoir donné mon nom et la chance de faire des projets grandioses comme le téléthon et des événements d’envergure », mentionne-t-il.

Le passage de M. Villeneuve dans l’équipe de la FFO n’est pas étranger à ce nouveau projet. Celui-ci prévoit s’inspirer des réussites des campagnes de financement de la Fondation pour illustrer ses propos. « Je connais la réalité d’être francophone en milieu minoritaire », ajoute-t-il en précisant que c’est ce qui le pousse à vouloir échanger avec la francophonie canadienne.

Tournée

Encore en train d’élaborer son itinéraire pour sa tournée qui s’étendra du printemps 2013 à décembre 2014, M. Villeneuve entend faire appel à des partenaires provinciaux afin d’identifier les lieux où ce qu’il a à partager serait le plus bénéfique. De la centaine de représentations prévues à l’horaire, il est anticipé qu’environ 70 d’entre elles seront à la portée des communautés francophones en situation minoritaire.

Bien que la quasi-totalité des représentations auront lieu en sol canadien, le partenaire principal de cette tournée, soit l’entreprise Prodon qui a mis au point un logiciel de gestion de dons et donateurs, planifie faire voyager M. Villeneuve jusqu’en France afin de rencontrer l’Association Française des Fundraisers.

Pour plus d’information sur le guide ou la tournée pancanadienne de Superstar Fundraising, communiquez avec Ken Villeneuve au 819-962-5372 ou par courriel kenvilleneuve@superstar-fundraising.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *