Volume 32 Numéro 07 Le 21 novembre 2014

Des agriculteurs qui cultivent l’innovation


Robert Laplante de la Feather Weight Farm reçoit un prix de la députée Marie-France Lalonde. -Photo ILessard

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


L’agriculture et l’alimentation sont devenues des industries où les plus innovateurs réussissent et ceux qui traînent de la patte y laissent leur chemise. L’Ontario regorge de ces entrepreneurs brillants qui poussent les limites de l’imagination pour donner à l’industrie agroalimentaire une valeur ajoutée, un souffle nouveau. Une cinquantaine de ces entreprises ontariennes ont reçu, ou recevront dans les prochains jours, le Prix de la première ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire.

Le mythe de l’agriculteur ancré dans le passé est bel et bien révolu. Ce sont six producteurs et transformateurs alimentaires des Comtés unis de Prescott-Russell, de Stormont-Dundas-Glengarry et de Renfrew qui se sont présentés devant la presse et les partisans de l’industrie agricole de l’Est ontarien, le 12 novembre, pour recevoir leur prix au Anderson Links Golf & Country Club d’Ottawa. Il ne s’agissait là que de l’une des nombreuses cérémonies de remise de prix qui ont lieu à travers la province en novembre.

Ces distinctions sont remises depuis 2006 à des entreprises de transformation, des producteurs agricoles, des organismes agroalimentaires et des collectivités rurales qui font preuve d’avant-gardisme par leurs pratiques hors du commun.

Une généreuse bourse de 5 000 $ accompagnait la plaque remise à chaque gagnant lors de la cérémonie.

Parmi les initiatives récompensées, on y retrouve notamment des pratiques commerciales améliorées, l’instauration d’un système de salubrité et de traçabilité des aliments, le développement de nouveaux produits à valeur ajoutée, des projets favorisant des alliances stratégiques ou une mise en marché novatrice, des mesures visant à renseigner le public sur l’agriculture et l’industrie alimentaire et la mise en œuvre d’un plan de bonne gérance environnementale.

Les lauréats provinciaux sont :

Parmi ceux-ci, un seul sera sélectionné pour recevoir le Prix de la première ministre (75 000 $), un autre pour le Prix ministériel (50 000 $) et trois remporteront le Prix du chef de file en innovation (25 000 $) lors d’une soirée.

Selon le site Internet du ministère, c’est la première ministre elle-même qui examinera les recommandations de son comité de sélection et choisira les récipiendaires du Prix ministériel, du Prix de la première ministre et du Prix du chef de file en innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *