Le 4 septembre 2002

Des donateurs généreux permettent à Hay West de continuer son oeuvre


À l’approche de la fin de l’été, la campagne d’acheminement de foin vers l’Ouest canadien continue à bénéficier de la générosité du secteur privé et du public. De généreux donateurs corporatifs et des particuliers de partout au Canada font en sorte que de plus en plus de foin peut être acheminé vers les régions desséchées par la voie du chemin de fer. On aurait doublé le nombre de wagons au service de Hay West.

La société FirstEnergy a annoncé à la fin d’août qu’elle fournira 50 wagons supplémentaires pour la campagne Hay West. De grandes sociétés du secteur ferroviaire, y compris le Canadien National, le Canadien Pacifique et le Ottawa Central Railways, seraient les principaux donateurs à ce jour, selon le bureau de coordination de Hay West.

D’autres sociétés commanditaires ont aussi donné. Ainsi, Irving a aidé au transport par l’entremise de Midland dans les Maritimes, et Shell a fourni 40 000 litres de carburant. Molson a fait une contribution financière pour l’ajout de 20 à 25 wagons et Debon a alloué une somme de 20 000 $.

Du côté du secteur agricole, les Producteurs de poulet du Canada (PPC) ont récemment promis de verser 30 000 $ à la campagne Hay West, «au nom des 2800 producteurs de poulet du pays». «C’est un temps où il est important que les agriculteurs travaillent ensemble», a déclaré David Fuller, président des PPC. Ils ont décidé de contribuer cette somme à l’oeuvre humanitaire, malgré «une baisse de prix que l’industrie a dû encaisser alors que le coût des intrants ne cesse d’augmenter».
En outre, plusieurs petites entreprises, dont des concessionnaires locaux d’équipement agricole, ont participé de façon importante en contribuant du temps et de l’équipement.

Le ministre d’État et Leader du gouvernement à la Chambre des communes, Don Boudria, a tenu à remercier les nombreuses sociétés commanditaires et les particuliers qui ont contribué à la campagne Hay West et applaudit l’ajout de wagons supplémentaires. «Je les remercie pour leur formidable générosité et j’espère que ce geste encouragera d’autres entreprises privées à venir en aide aux agriculteurs de l’Ouest touchés par la sécheresse», a déclaré le ministre responsable de la coordination de cet effort humanitaire, par voie de communiqué.

Coup de pouce fédéral

Par ailleurs, le gouvernement fédéral canadien a fait savoir le 19 août dernier qu’il paierait les frais d’utilisation de 187 wagons supplémentaires et se chargerait des coûts associés à l’acheminement des dons de foin dans le cadre de la campagne Hay West jusqu’aux agriculteurs des régions desséchées de l’Alberta et de la Saskatchewan. De plus, un centre de coordination des dons et l’installation d’une ligne nationale sans frais pour les dons ont aussi été mis sur pied à l’initiative des autorités fédérales.

Cette annonce fait partie d’un programme spécial d’aide financière pour appuyer l’envoi de foin aux agriculteurs frappés par la terrible sécheresse dans les Prairies, qui a été chiffré à quelque 2,2 millions par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lyle Vanclief. «Le gouvernement du Canada est très fier des efforts que fournissent les organisateurs de Hay West et les généreux agriculteurs du centre et de l’Est du Canada qui apportent leur soutien aux agriculteurs de l’Ouest», a déclaré M. Vanclief.

Le ministre d’État et Leader du gouvernement à la Chambre des communes, Don Boudria, qui coordonne l’aide fédérale pour Hay West, a mentionné que les wagons supplémentaires équivalent le nombre de wagons déjà offerts gratuitement par le Canadien Pacifique et le Canadien National. Ces wagons permettront également de doubler le nombre de balles de foin que les organisateurs de la campagne expédieront vers les Prairies. «L’initiative Hay West est un exemple remarquable de Canadiens aidant des Canadiens», a réitéré Don Boudria.

Le ministre Vanclief a mentionné que le gouvernement fédéral, en collaboration avec les organisateurs de la campagne, a offert jusqu’ici de prêter main forte sur plusieurs fronts pour aider à recueillir et à acheminer le foin. En occurrence, le fédéral fera don à Hay West de 1100 grosses balles de foin actuellement entreposées dans les installations de l’Institut de recherches vétérinaires de l’Agence canadienne d’inspection des aliments à Ottawa, en plus de défrayer toutes les dépenses de fumigation du foin acheminé vers l’Ouest.

Le ministre Vanclief a tenu à spécifier que le gouvernement fédéral, par l’entremise de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, doit se conformer au Règlement sur la protection des végétaux qui exige la fumigation du foin pour empêcher la propagation du criocère des céréales vers les régions considérées exemptes de l’Ouest canadien.

Don Boudria est touché par tant de générosité
«L’immense effort déployé pour venir en aide aux agriculteurs de l’Ouest fait vraiment chaud au c’ur», a ajouté le ministre Boudria. «Il convient de rendre hommage aux organisateurs de Hay West, plus particulièrement ceux qui ont donné du foin. Mais nous comptons également sur d’autres types de dons, et nous sommes heureux de constater qu’ils commencent à entrer».

Selon M. Boudria, deux facteurs expliquent le succès de cette campagne : la grave pénurie de foin dans l’Ouest canadien et un surplus dans l’Est qui ont permis aux agriculteurs de cette région de venir en aide. Une autre coupe est même possible dans certaines régions, et l’argent donné par les entreprises pourrait servir à payer les coûts directs de coupe et de mise en balles du foin qui, autrement, serait resté dans les champs.

«Les Canadiens sont toujours prêts à s’entraider dans les moments difficiles et j’invite tous ceux et celles qui en ont les moyens de contribuer à l’immense effort déployé», a conclu le ministre Boudria.

Les gens qui aimeraient faire des dons de foin à Hay West peuvent téléphoner à la ligne sans frais au 1 (866) HAY WEST (1 866 429-9378). Les gens qui aimeraient faire des dons en espèces peuvent téléphoner au 1 (888) 678-2347 (un reçu aux fins de l’impôt sera remis pour les dons de 10 $ ou plus). On peut également communiquer avec une succursale de la Banque Scotia à travers le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *