Volume 35 Numéro 06 Le 3 novembre 2017

En campagne contre la faim


L'équipe de BDO d'Embrun a prêté main forte à FAC dans l'Est ontarien pour recueillir des dons et des denrées.

Par Agricom


Financement agricole Canada (FAC), de concert avec ses partenaires de l’industrie, les écoles participantes et les bénévoles a recueilli plus de 7,2 millions de repas pour les banques alimentaires au pays, dépassant largement l’objectif de cette édition de FAC en campagne contre la faim. En Ontario, c’est plus d’un et demi million de repas qui ont été amassés.

« Chaque repas est un pas vers un avenir meilleur pour les personnes qui ont véritablement besoin d’un coup de main », déclare Michael Hoffort, président-directeur général de FAC.

 « Nous sommes fiers de ceux qui travaillent tous les jours à produire des aliments, des partenaires qui nous offrent des dons en espèces et nous aident à recueillir de la nourriture et de tous les bénévoles auprès des banques alimentaires et des programmes de repas scolaires du Canada, ajoute M. Hoffort. Nous sommes tous liés par un objectif commun, qui est de réduire la faim dans nos collectivités et d’améliorer la vie des Canadiens. » 

Dans le cadre de FAC en campagne contre la faim, des tracteurs à remorque parcourent diverses collectivités pour recueillir de la nourriture et des dons en espèces destinés aux banques alimentaires d’un bout à l’autre du pays. Au cours de la semaine du 9 octobre, des équipes de FAC ont effectué des tournées en tracteur dans des collectivités en Alberta, en Saskatchewan, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse.

Outre ses tournées annuelles en tracteur en vue de recueillir des aliments, FAC a versé une contribution totale de 100 000 $ pour soutenir les programmes alimentaires offerts dans 100 écoles du Canada. En septembre, chacune de ces écoles a reçu une somme de 1 000 $ pour nourrir des enfants qui ne mangent pas à leur faim à l’école.

« Nous remercions particulièrement les élèves qui ont pris le temps de recueillir des aliments de la maison afin d’en faire don à leurs banques alimentaires locales, déclare M. Hoffort. Leur générosité et l’attention qu’ils portent à ceux qui sont dans le besoin sont une source d’inspiration. » 

Au Canada, le recours aux banques alimentaires a augmenté de 28% entre 2008 et 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *