Volume 27 Numéro 22 Le 4 août 2010

Faites une différence dans votre Union !

Par Jonathan Bergeron, administrateur, conseil d'administration UCFO


Je me nomme Jonathan Bergeron. Je suis un jeune producteur laitier de 26 ans travaillant à la ferme laitière Bergeron, située à Vars dans l’Est de l’Ontario.

Étant un passionné de la génétique et possédant déjà un troupeau nommé Melistar Holstein, je représente la cinquième génération à prendre la relève de notre ferme familiale.

De plus, je suis membre du conseil d’administration de l’Union des cultivateurs franco-ontariens depuis 2008.

Pour débuter mon commentaire, j’aimerais remercier Jacques Laflèche, qui m’a nominé et encouragé à accepter un poste d’administrateur au sein de l’Union.

J’ai accepté ce poste avec enthousiasme et avec l’idée de m’impliquer auprès de ma communauté pour défendre les intérêts de mes confrères agriculteurs franco-ontariens.

Après mes études en agriculture qui m’ont fait rencontrer de nombreux jeunes producteurs franco-ontariens, j’ai pris conscience de l’étendue et de l’importance de l’agriculture francophone en Ontario.

Nous représentons une communauté éparpillée aux quatre coins de la province, avec une passion commune pour l’agriculture et pour la francophonie.

Nous avons une organisation agricole qui représente ses membres auprès des gouvernements et auprès de nos partenaires du monde agricole, qui défend nos intérêts et qui se veut un moteur du développement économique régional.

Pour que notre Union soit forte et représente équitablement nos communautés, nous avons besoin de la participation des membres pour aider à guider le conseil d’administration dans ses décisions.

Nous avons besoin de vos commentaires, de vos idées et de votre vision pour ainsi répondre à vos besoins et attentes. Pour ceux qui voudraient participer de façon plus active, il y a deux postes d’administrateurs présentement disponibles au sein du conseil d’administration.

Toutes les branches de notre métier doivent être représentées, de la ferme familiale traditionnelle jusqu’aux nouvelles productions émergentes. Je me considère comme un jeune de la relève qui veut travailler dans une agriculture moderne et progressive.

L’environnement est une de mes priorités mais je veux aussi profiter des nouvelles avancées technologiques. Je considère l’agriculture conventionnelle moderne comme étant un juste équilibre entre la productivité de nos récoltes et de nos troupeaux et les préoccupations environnementales.

Je veux continuer à représenter les intérêts des agriculteurs conventionnels avec mes collègues du conseil et continuer à promouvoir l’agriculture pratiquée par la majorité de nos membres.

Pour terminer, j’aimerais que tous les agriculteurs franco-ontariens se sentent bien représentés par leur organisation agricole. Nous voulons vos idées, vos recommandations et vos commentaires qui nous permettrons de continuer à bâtir et à améliorer une Union des cultivateurs plus forte et plus efficace encore.

Contactez le bureau de direction ou un des membres du C.A. aujourd’hui et faites une différence dans votre Union.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *