Le 20 août 2003

Festival de la « curd » de St-Albert: divertissant et généreux


Quinze fromages composent l’assortiment offert en dégustation, dont la majeure partie est fabriquée à la fromagerie St-Albert. Photo Agricom.

Un festival organisé et réalisé par des bénévoles, dont les profits de la populaire dégustation de vins et de fromages iront à l’Hôpital pour enfants de l’Est de l’Ontario; profits réalisés, en partie, grâce au don de la fromagerie St-Albert qui représente environ trois tonnes de fromage. Le Festival de la curd célébrait son 10e anniversaire à St-Albert du 14 au 17 août dernier.

En dix ans, le Festival de la curd a pris une expansion extraordinaire mais n’a rien perdu de son essence: faire plaisir aux gens. « La première année, il n’y avait même pas de chapiteau pour les artistes, c’était une petite fête organisée pour les employés et la clientèle de la fromagerie qui fêtait son 100e anniversaire », se rappelle Valérie Ouimet qui était au nombre des quatre artistes locaux présentés à cette occasion et qui neuf ans plus tard, travaille activement au sein du conseil d’administration chargé d’organiser l’événement.
À l’origine, c’est son père Réjean Ouimet, directeur général de la fromagerie qui organise l’événement. Le succès est instantané et à la demande générale on répète l’année suivante. Puis le festival ne cesse de gagner en popularité et l’équipe de bénévoles grandit et s’adjoint les services de Roger Cayer pour les relations publiques qui au cours des années a fait un travail exceptionnel pour publiciser l’événement.

Pour l’édition de 2003, la fromagerie St-Albert a préféré devenir collaborateur et laisser le soin à un conseil d’administration présidé par Rock Landry d’organiser l’événement qui nécessite maintenant une implication importante de la population et d’associations communautaires. À ce titre mentionnons l’apport important des Chevaliers de Colomb, le Club Optimiste et l’Union des cultivateurs franco-ontariens, ainsi que le travail d’une centaine de bénévoles lors de la tenue de l’événement. En plus des neuf membres du conseil qui débutent leurs réunions à la mi-avril pour être fin prêt pour août.

Cette année les enfants ont eu beaucoup de plaisir: jeux gonflables, ?Karaoké?, animation par la Fédération des étudiants du secondaire franco-ontarien (FESFO), bingo pour jeunes et murale collective figuraient au nombre des activités proposées. Ils ont aussi profité de nombreuses activités familiales comme le barbecue dont les profits allaient à la banque alimentaire CSC, le spectacle Énergie Band 104,1, l’épluchette de maïs, le souper familial, la dégustation de vins et fromages, le bingo géant, le bingo pour tous et le brunch du dimanche.

Les amateurs de sport ont eu la chance de rencontrer André Benoît, des Rangers de Kitchener qui pour l’occasion avait apporté la coupe Memorial ainsi que Danik Ouimet, médaillé d’or au tournoi de hockey paralympique qui s’est tenu en Finlande. Comme spectateurs ou participants les sportifs se sont défoulés lors du tournoi de volley-ball.
Côté divertissements, le très populaire Martin Deschamps et l’orchestre Joséphine montaient sur scène le samedi soir prenant la place du spectacle l’Écho d’un peuple présenté en après-midi pendant que Mélissa Ouimet, gagnante du Prix du public du concours Ontario Pop rencontrait ses fans. Dans la même journée, un récital du Ch?ur Lajoie était offert. Pour terminer ce volet culturel, le public a pu apprécier les talents locaux de la région dans un spectacle de variétés présenté dimanche après-midi.

Bien sûr, qui dit Festival de la curd dit fromage mais il faut savoir qu’en plus des traditionnelles curds, les amateurs ont pu déguster une variété de cheddar frais, doux, marbré, de couleur, en plus de cheddar vieilli offert par Balderson (3 ans et cinq ans) qui ont gagné de nombreux prix. À la liste s’ajoute le mozzarella, le gouda et un suisse, trois fromages de vieillissement fabriqués à la fromagerie St-Albert, sous les yeux vigilants du maître-fromager Josef Leupi. La carte était complétée avec un brie, le Oka classique et l’havarti de la fromagerie Agropur.

Et qui dit fromage dit vin: la vinerie ontarienne Pelee Island Winery également commanditaire de la dégustation, offrait une sélection de quatre vins. Ceux qui préfèrent le rouge ont pu se délecter avec un corsé mélange de Shiraz et Cabernet 2001 et un fruité Merlot 2002 aux arômes légèrement épicées. Pour les amateurs de blanc, Johanne la représentante de la vinerie pour l’Est de l’Ontario proposait un Pinot gris aux notes douces de pêche et d’amande ainsi qu’un frais Chardonnay 2001.
Grand bien leur fasse! Les gens qui ont laissé des pourboires pour leurs consommations auront le plaisir de savoir que l’argent amassé ira pour une collecte de fonds servant à défrayer les coûts médicaux d’un enfant malade. Chaque année les organisateurs du festival récolte ainsi une somme pour un enfant de la région. Cette année, c’est à une petite fille d’Embrun qui nécessite des soins de dialyse qu’ira la totalité des pourboires.
Généreux de leur temps, nobles par les causes qu’ils soutiennent, tous les participants de près ou de loin à la réalisation de ces festivités méritent un grand bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *