Volume 30 Numéro 08 Le 5 décembre 2012

Kathleen Wynne se nommerait ministre de l’Agriculture


Photo courtoisie Kathleen Wynne La candidate à la succession de Dalton McGuinty, Kathleen Wynne, voudrait cumuler les tâches de première ministre et de ministre de l'Agriculture pendant un an si elle était élue.

Isabelle Lessard

Par Isabelle Lessard
Rédactrice en chef
redaction@journalagricom.ca


La candidate à la succession de Dalton McGuinty, Kathleen Wynne, a sans doute créé la plus grosse surprise lors du premier des cinq débats prévus entre les aspirants-chefs du Parti libéral de l’Ontario, le 1er décembre. Celle-ci a affirmé qu’elle deviendrait sa propre ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales si elle remportait la course.

C’est lors du débat sans grand éclat au cours duquel les communautés rurales ont pris beaucoup de place dans les discussions qu’elle a affirmé vouloir s’approprier le portefeuille de l’Agriculture pendant une période d’au moins un an.

La députée de Don Valley West et actuelle ministre des Affaires municipales a affirmé que ce serait la meilleure chose à faire à titre de première ministre afin qu’elle ait une meilleure compréhension des enjeux ruraux. Elle soutient que ce serait essentiel pour elle d’avoir une meilleure perspective de la réalité agricole et rurale pour pouvoir adopter des lois favorisant le développement des communautés rurales.

« C’est un enjeu très important pour nous en tant que province, non seulement en tant que parti et je pense que le premier ministre doit accepter cette tâche », a affirmé Mme Wynne, dont les propos ont été rapportés par la chaîne CTV.

Appuis politiques
L’aspirante première ministre de l’Ontario a déjà reçu l’appui du ministre actuel de l’Agriculture, Ted McMeekin. Dans un communiqué de presse, ce dernier a déclaré que « Kathleen comprend les enjeux auxquels ont à faire les résidents des milieux ruraux et les agriculteurs. Elle s’est engagée à répondre à leurs besoins. »

« Les agriculteurs et les résidents des milieux ruraux en font beaucoup pour cette province et j’ai hâte de travailler pour eux », a répliqué Mme Wynne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *