Volume 27 Numéro 08 Le 2 décembre 2009

L’année 2009 au Campus d’Alfred : Innovatrice, active, positive

Par Renée Bergeron, Ph.D.


Renée Bergeron Ph.D., est la directrice du Campus d’Alfred de l’Université de Guelph.

L’arrivée de la nouvelle année nous donne l’occasion de réfléchir à celle qui se termine.

Au Campus d’Alfred, l’année 2009 s’est avérée positive et remplie d’activités, tant du côté de l’éducation, du développement international, que de la recherche. D’ailleurs les efforts soutenus en promotion ont porté fruit au niveau des inscriptions avec une augmentation de près de 20% plus d’étudiants, dont plusieurs dans le programme de technologie agricole.

Un nouveau programme en gestion des petites et moyennes entreprises en milieu rural est en développement, ce qui laisse présager d’autres augmentations dans le futur.

Avec l’arrivée en juin dernier d’un nouveau directeur pour le Centre de recherche en production laitière biologique, Gaston Raggio, Ph.D., le programme de recherche sur la gestion des pâturages et sur les préférences alimentaires chez les vaches a progressé.

Le Centre de recherche poursuit par ailleurs plusieurs autres projets. C’est par le biais d’une conférence annuelle en production laitière biologique que la population peut découvrir, entre autres, les résultats des recherches dans ce domaine. La cinquième édition de cette conférence, qui a eu lieu au mois d’avril, fut un grand succès avec plus de 80 participants. À noter que le Campus planifie la 6e édition pour le 18 mars prochain.

Au Centre ontarien des eaux usées rurales (COEUR), les principaux projets ont porté sur la digestion anaérobie du fumier, les marais artificiels pour le traitement des eaux et les systèmes de fosses septiques. Les chercheurs de ce centre ont également contribué, en collaboration avec les Premières nations, au développement de modules pour la formation à distances des opérateurs d’eau potable et eaux usées.

Toujours aussi actif sur la scène internationale, le Campus d’Alfred a poursuivi des activités de développement au Tchad et au Sénégal et a entrepris de nouveaux projets au Congo et au Mozambique.

Comme à chaque année depuis plus de 10 ans, le Campus est fier de s’impliquer activement dans le parrainage d’étudiants réfugiés. Il s’agit d’un beau geste de solidarité de la part des étudiants, des employés et des membres de la communauté d’Alfred.

La Fondation du Collège d’Alfred a repris ses activités en début d’année avec l’activité Braises d’automne. Grâce à l’implication très appréciée de leaders communautaires, la Fondation a amassé des fonds qui ont servi à l’achat de matériel pédagogique spécialisé et à la remise de bourses à plusieurs étudiants.

Une année, comme vous pouvez le constater, qui a su remplir pleinement les journées au Campus d’Alfred. Je profite de l’occasion pour remercier chaleureusement tous les étudiants, employés et amis du Campus d’Alfred, qui participent aux missions d’éducation et de recherche du Campus et lui donnent toute sa vitalité.

Un merci tout spécial à l’Union des cultivateurs franco-ontariens, qui supporte, depuis le tout début, notre petite institution.

Au nom de tous les employés et étudiants du Campus d’Alfred, je vous offre mes meilleurs v?ux pour la période des fêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *