Le 17 mars 2005

La Coopérative agricole d’Embrun: une entreprise solide qui s’apprête à investir de nouveau

Par Agricom


C’est avec une fierté méritée que les dirigeants de la Coopérative agricole d’Embrun ont présenté, dans le cadre de leur assemblée annuelle, le 26 février dernier, le 60ième bilan financier de l’entreprise coopérative.

Le total des ventes qui se situe à tout prêt de 47 millions de dollars représente une augmentation de plus de 1,3 million sur l’année précédente et classe la coopérative au deuxième rang sur 75 dans la grande famille de Growmark, une coopérative d’approvisionnement qui est basée aux États-Unis et qui a des membres dans le Midwest américain et en Ontario. « C’est tout un exploit » a déclaré à Agricom, M. Denis Bourdeau, président du conseil d’administration. « En un an nous sommes passés de la neuvième place à la deuxième ». Cet exploit est plus que symbolique puisqu’il place la coop dans une excellente position pour négocier des prix avec ses fournisseurs, dont Growmark qui se spécialise dans les produits de la ferme.

Le bénéfice net de la coop en 2004 est de 578 062$. C’est une légère augmentation par rapport à l’année précédente. Par contre la marge bénéficiaire qui se situe en 2004 à 1,23% représente une diminution par rapport à celle de 2005 qui était de 1,39%. Ce n’est pas une surprise pour personne cependant parce que l’environnement est de plus en plus compétitif. L’important à déclaré M. Michel Chénier, le directeur général, « c’est de demeurer efficace et de réduire les dépenses d’opération». Il faut préciser ici que la coop a consenti des ristournes totalisant 186 272$ à ses membres ce qui a contribué à diminuer le bénéfice net.

Une position financière solide
Cependant, c’est le bilan qui illustre le mieux la solidité financière de la coop. Avec un actif de plus de 11 949 218$ et un passif de 5 806 839$ la Coop d’Embrun avait un avoir propre (réserve générale) de 6 142 379$ au 28 août 2004. Petit détail sa marge de crédit de 3 millions de dollars était inutilisée en date du bilan.

Un nouvel investissement
Grâce à sa position financière solide la coop envisage d’investir dès ce printemps 12 millions de dollars dans la construction d’un grand magasin général. Selon M. Bourdeau, la diversification de la coop dans le secteur de la vente au détail entamée, il y a de nombreuses années, est un facteur incontestable de succès. Sur un total des ventes de 47 millions, 31 millions provenaient du secteur des ventes au détail et 16 millions du secteur agricole.

Élections
Le nouveau conseil d’administration de la coop est formé de Denis Bourdeau, président, Claude Patenaude, secrétaire et de Philippe Robert, Marthe Lépine, Yvon Proulx, Claude Lafrance et Claude Grégoire. Ces deux derniers remplacent Robert Gratton et Jacques Pasquier qui étaient arrivés à la fin de leur mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *