Volume 26 Numéro 04 Le 1er octobre 2008

La Coopérative CJST: Une nouvelle initiative jeunesse au Conseil de la coopération de l’Ontario

Par Luc Morin, CCO


Luc Morin est coordonnateur régional pour l’Est ontarien au Conseil de la coopération de l’Ontario. Photo ©Agricom

L’initiative du Conseil de la coopération de l’Ontario répond aux besoins des jeunes et aux besoins de la communauté. Il y a trois dimensions au modèle de la coopérative jeunesse de service et de travail (CJST): c’est une entreprise, une association et un lieu d’apprentissage, tout à la fois.

Entreprise coopérative gérée par les jeunes, la CJST produit une activité économique qui, dans une forte proportion des cas contribuent sur une base annuelle au développement économique de leur région et génère des salaires sur une base saisonnière.

Cette initiative répond au besoin des jeunes de trouver un emploi d’été rémunéré.

Entreprise collective, la CJST suppose que les membres de la coopérative décident des orientations connexes à la majeure Haute spécialisation, règlent leurs problèmes et se donnent des méthodes de fonctionnement démocratique. Les CJST initient les jeunes au fonctionnent démocratique d’une association, à l’organisation collective de travail, à la gestion coopérative et aux rouages du marché.

La CJST est un vaste terrain d’apprentissage, puisqu’elle offre aux jeunes membres, une formation pratique et intensive en leadership et en entrepreneuriat. Les membres du comité local, les animateurs et les animatrices, les enseignants sont également en apprentissage continuel.

L’expérience CJST offre aux adolescentes et aux adolescents, un milieu de vie intense et inusité qui valorise leur intelligence et leur créativité, sans distinction selon leur provenance culturelle, économique ou selon leur rendement scolaire.

Notre initiative donne une place aux jeunes où ils exercent du pouvoir et font valoir leurs talents et qualités. Elle suscite l’entrepreneurship chez les jeunes du milieu.

Notre initiative permet aux jeunes de travailler en français et de maintenir leur identité francophone.

Notre initiative agit contre l’exode rural. Elle favorise l’intégration sociale et économique des jeunes à leur communauté. Elle réunit différents organismes autour d’un projet d’économie sociale.

Elle favorise le rapprochement intergénérationnel. Notre initiative aide également à soulager des problématiques locales, telles que le décrochage scolaire, la toxicomanie, l’exode rural et le rapprochement interculturel.

L’initiative offre un lieu de formation et de préparation à l’emploi qui est complémentaire à l’école. Contrairement à d’autres emplois d’été, les coopératives jeunesse encouragent la polyvalence et permettent d’acquérir une perception globale des enjeux inhérents au fonctionnement de leur entreprise.

De plus, les CJST permettent aux jeunes de travailler en français et de maintenir leur identité francophone. La CJST implique les jeunes tout au long de leur cheminement secondaire à des projets communautaires et socio-économiques. L’acquisition de ces compétences améliorera les possibilités d’emploi pour les jeunes.

L’initiative CJST veut favoriser chez les jeunes une prise de conscience de leurs capacités et de leurs responsabilités collectives afin de transformer leur milieu selon leurs besoins et leurs aspirations.

Elle assure que les jeunes soient engagés dans leur communauté en leur donnant un sens d’appartenance et l’occasion de renforcer l’économie de leur communauté.

Pour de plus amples renseignements: Luc Morin, coordonnateur régional ? Est ontarien (luc.morin@cco.coop).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *