Volume 29 Numéro 19 Le 1er juin 2012

La fin des études, le début d’une carrière florissante

Par Isabelle Lessard, journaliste
redaction@journalagricom.ca


Une ambiance festive régnait à l’Université de Guelph-Campus d’Alfred le 26 mai à l’occasion de la remise des diplômes des finissants. Il règne habituellement une certaine fébrilité lors de cette journée spéciale à laquelle parents et amis viennent assister à l’aboutissement de ces années d’études, mais cette année, il y avait un petit quelque chose de plus. Il s’agissait de la 30e remise des diplômes et la clôture des célébrations de cette année remplie de festivités pour le Campus d’Alfred.

Au total, ce sont 66 ex-étudiants qui sont montés sur scène pour recevoir leur diplôme, le sourire aux lèvres. Ainsi, les étudiants des diplômes en technologie agricole, nutrition et salubrité des aliments, ainsi que techniques de soins vétérinaires sont venus récolter le fruit de leur travail acharné et de toutes ces heures d’études investies. De plus, grâce à trois partenariats avec les centres d’apprentissage locaux et le projet d’emplois spécialisés en soutien à l’Ontario rural (ESSOR), 27 personnes ont également reçu un certificat dans leur domaine respectif.

Dans un texte empreint d’humour, Tom Manley, président du Conseil communautaire du Campus d’Alfred, a eu l’honneur de prononcer une allocution qui a fait réfléchir les étudiants sur leur avenir. Il a entre autres démystifié toutes les choses qui se disent au sujet de leur future carrière.

À plusieurs reprises, la salle comble s’est esclaffée devant les théories et les divers faits relatés par Tom, tout aussi vrais les uns que les autres. Par exemple, il a souligné que plusieurs d’entre eux ne feraient pas carrière dans le domaine dans lequel ils ont étudié, mais qu’importe. Lui-même n’a pas abouti là où il le croyait en sortant de l’école et il dirige maintenant une entreprise agricole florissante. Il n’en est pas malheureux pour autant, bien au contraire.

Tout en s’adressant aux futurs diplômés, il a dit « Vous croyez que ce diplôme marque la fin de vos études, mais vous n’avez pas fini d’étudier. Non. On apprend toute notre vie. » Il les a tous invités à continuer à s’informer, suivre des formations d’appoint et à se garder au courant de l’actualité pour être au fait de l’évolution de la vie et des technologies.

Il n’a d’ailleurs pas ménagé ses mots pour expliquer que les nouveaux diplômés feront face à plusieurs embûches sur le marché du travail et dans leur vie personnelle, mais il faut rester fort et garder espoir. « Votre plus grand atout dans ce monde est votre confiance en vous-même et l’espoir que vous ressentez et que vous transmettez pour un monde meilleur. Comme mon maître Yoda a dit, fais-le, ou fais-le pas, mais il n’y a pas d’essai. Alors je vous dis : foncer ou périr. Bonne chance ! », a conclu M. Manley avant que la foule ne l’applaudisse chaleureusement.

La cérémonie s’est terminée par la remise des prix et bourses que se sont mérités une trentaine d’étudiants finissants ou poursuivant leurs études au Campus d’Alfred l’an prochain. Grâce à la générosité de plusieurs donateurs, un total de 18 540 $ a été remis à ces méritants pour récompenser leurs efforts, leur implication et leur excellence académique pendant leurs études.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *