Volume 30 Numéro 16 Le 26 avril 2013

La plante exotique qui fait tourner les têtes


Carrie et Ted Oorsprong en compagnie d'une sélection de Medinilla le magnifique, une première au Canada. Photo courtoisie

Lilian Schaer

Par Lilian Schaer
AgInnovation Ontario
www.agrifoodprojects.ca


Il y a une nouvelle étoile dans le monde des plantes d’intérieur, le Medinilla magnifique. Il s’agit d’une beauté exotique avec des fleurs rosées qui font tourner les têtes partout en Amérique du Nord, mais qui par la même occasion crée des emplois en Ontario.

Cette plante en forte demande a contribué à faire augmenter le chiffre d’affaires de Ted Oorsprong, un floriculteur de la région du Niagara, et lui a ouvert de nouveaux marchés.

«Nous sommes toujours à la recherche de plantes florales différentes que l’on peut mettre sur le marché et le Medinilla Magnificae porte bien son nom», raconte Ted Oorsprong, propriétaire des Jardins Northend, qui avait remarqué cette plante il y a quatre ans lors d’une visite aux Pays-Bas. «Elle est facile d’entretien et ses fleurs s’étendent en lourdes grappes et elles durent longtemps. Elle a suscité beaucoup d’intérêt partout où nous l’avons présentée», poursuit-il.

Ceci a été une évidence à l’Exposition industrielle des plantes tropicales de 2012 en Floride, où M. Oorsprong a remporté le titre de « Nouvelle plante florale préférée » et celui des « Produits les plus populaires de l’exposition ».

Le Medinilla a aussi fait une entrée sensationnelle de notre côté de la frontière, en recevant des critiques élogieuses au festival floral « Canada Blooms » de Toronto en 2012. Ted Oorsprong est le seul producteur de cette plante en Amérique du Nord et son rêve ultime est de faire reconnaître le Medinilla magnifique au même titre que les orchidées d’ici cinq ans.

Mise en marché «Nous sommes une jeune entreprise innovante et nous pensons que cette plante a un potentiel phénoménal», dit-il. «Chaque année, 100 millions d’orchidées sont vendues en Amérique du Nord et même si nous obtenions que deux à trois pour cent de ce marché, cela serait énorme pour nous».

Le Medinilla a d’abord été vendu dans les magasins Pusateri de la région de Toronto et il est maintenant disponible dans les épiceries Métro et Fortino, ainsi que dans les Supermarchés T&T en Ontario et en Colombie-Britannique. Il est aussi distribué dans les centres de jardinage et pépinières en Ontario, au Québec,  en Colombie-Britannique, en Alberta et dans les états du Washington et du Texas.

De plus, Oorsprong est continuellement en contact avec de nouveaux acheteurs et des clients potentiels qu’il rencontre aux expositions florales, comme celle du « Chicago Independent Garden Centre », afin de commercialiser le Medinilla et d’en fixer les modalités de distribution.

«Les nouveaux clients sont souvent un peu hésitants quand il s’agit d’un produit haut de gamme comme le Medinilla, c’est pourquoi il faut le présenter», explique M. Oorsprong. «Nous avons affaire à un marché très concurrentiel, de sorte qu’un simple appel téléphonique n’est pas suffisant».

Fleurs créatrices d’emplois  En plus du coup de pouce qu’elle a donné à son chiffre d’affaires, l’horticulteur nous déclare que le plus grand bénéfice que son entreprise a retiré du Medinilla, a été celui de la création d’emplois.

En effet, ses serres sont passées d’un usage printanier pour la production des plantes ornementales à une utilisation et à des emplois à l’année longue. C’est que le Medinilla originaire des Philippines, peut prendre tout une année pour se développer à partir des boutures que M. Oorsprong importe des Pays-Bas.

Il essaie maintenant de produire ses propres boutures et d’améliorer la rusticité de cette plante aux conditions de croissance nord-américaines. Il anticipe aussi d’introduire une plus grande gamme de couleurs et de variétés, en plus de s’orienter vers le marché des célébrations de mariages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *