Volume 33 Numéro 02 Le 4 septembre 2015

Le Collège Boréal attendra un an pour l’agriculture


Par Chantal Quirion


Le Collège Boréal a pris la décision de reporter à l’an prochain l’offre du programme Techniques agricoles au campus de Sudbury.

Selon les plans initiaux, le Collège Boréal serait devenu cet automne, le deuxième établissement de la province à offrir une formation en français en agriculture. Rappelons qu’à la suite de l’annonce de l’Université de Guelph de mettre un terme à l’enseignement sur les Campus d’Alfred et de Kemptville en 2014, le Collège Boréal avait été mandaté dans le cadre d’une entente temporaire avec la province,  de livrer les programmes d’agricultures sur le Campus d’Alfred.

Finalement, c’est la Cité qui a hérité du programme pour l’Est ontarien mais pour Boréal c’était une belle occasion de profiter du travail investi à développer le programme pour l’amener à Sudbury. Cependant la décision du gouvernement a été rendue en mars dernier ce qui a laissé très peu de temps pour le recrutement d’une première cohorte d’étudiants. Ce n’est que partie remise, assure-t-on au Collège Boréal.

« On a engagé un professeur et il va travailler pour s’assurer que le programme soit offert l’an prochain dans les meilleures conditions possible », explique la Conseillère principale aux Communications et relations publiques, Jacqueline Gauthier.

Le délai servira aussi à renforcer les liens avec les producteurs laitiers et céréaliers en différents points du Nord puisque le Collège Boréal compte adapter cette formation pour l’exporter dans différents secteurs afin de répondre à des besoins particuliers.

En ce qui a trait à sa présence sur le Campus d’Alfred, le Collège Boréal continue à offrir la Technique de Soins vétérinaires  qui est très populaire depuis maintenant plus de 15 ans. La formation contingentée compte 38 élèves de première année et 30 en deuxième année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *