Volume 29 Numéro 09 Le 14 décembre 2011

Le temps des Fêtes est une excellente occasion de soutenir les agriculteurs canadiens


Alors que famille et amis s’apprêtent à se réunir pour célébrer les Fêtes et pour marquer la nouvelle année, les Canadiens cherchent à mettre de plus en plus d’aliments cultivés localement sur la table. Selon les résultats d’un sondage de BMO, la majorité des Canadiens (94 pour cent) croient qu’il est important de soutenir les agriculteurs à l’échelle locale, et d’acheter des produits locaux de façon régulière.

« Les Canadiens comprennent l’importante contribution que les fermes familiales, et le secteur agricole dans son ensemble, apportent à l’économie nationale du Canada », a déclaré David Rinneard, directeur national – Services financiers aux agriculteurs, BMO Banque de Montréal. « En achetant des produits cultivés à l’échelle locale, ils contribuent à soutenir une industrie qui représente actuellement un emploi sur huit au pays, et compte pour environ huit pour cent du PIB total du Canada. »

Quelques faits au sujet de l’industrie agricole au Canada :

  • Le Canada est le 4e exportateur agricole au monde, et le 6e importateur, ses échanges représentant 63 milliards de dollars à l’échelle internationale.
  • Les marchés agricoles locaux enregistrent des ventes de plus d’un milliard de dollars, et leur poids économique total est de plus de 3 milliards de dollars.
  • Le sondage de BMO a également permis d’apprendre que les Canadiens cherchent à acheter les produits locaux suivants de façon systématique ou fréquente :
    • volailles (77 pour cent);
    • légumes (77 pour cent);
    • bœuf (75 pour cent);
    • fruits (70 pour cent);
    • fromages (70 pour cent).

« En vous rendant à un marché agricole de votre région, ou même en vous renseignant auprès de votre épicerie, vous vous rendrez compte que la plupart des aliments qui se trouvent au menu des fêtes, tels que la dinde, le jambon, le bœuf, les légumes, les céréales et les boissons, y compris le vin et la bière, peuvent être achetés auprès de producteurs locaux », a expliqué M. Rinneard.

BMO rappelle également aux Canadiens que si la période des Fêtes est une excellente occasion de passer du temps avec la famille et les amis et de fêter avec eux, bien des gens n’auront pas la chance d’avoir une belle table à Noël. « Chez BMO, nous croyons qu’il est important de s’engager auprès de la collectivité, et d’encourager les Canadiens à donner à une banque alimentaire ou à un organisme communautaire parrainé par United Way/Centraide. Cela permet de s’assurer que ceux qui disposent de ressources limitées pourront également s’asseoir et profiter d’un repas santé et nutritif pendant les Fêtes », a ajouté M. Rinneard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *