Volume 33 Numéro 21 Le 8 juillet 2016

Les ventes d’équipement agricole diminueront en 2016 et rebondiront en 2017, selon un rapport de FAC


Les ventes d’équipement agricole neuf sont un indicateur de la santé du secteur agricole. Photo d'archives.

Par Richard Kamchen pour FAC


Les ventes d’équipement agricole neuf au Canada continueront à diminuer en 2016 et rebondiront en 2017, peut‑on lire dans un rapport récent de Financement agricole Canada (FAC).

« Les ventes d’équipement agricole ont toujours été un indicateur avancé de la santé du secteur agricole », affirme Jean‑Philippe Gervais, économiste agricole en chef à FAC.

Les ventes ont démarré lentement au premier trimestre de 2016; en effet, les ventes totales de tracteurs ont reculé de 19,5 % par rapport au premier trimestre de 2015.

FAC prévoit qu’en 2016, les ventes totales d’équipement agricole neuf diminueront de 7,1 %. FAC classe l’équipement agricole en cinq groupes : les tracteurs de moins de 40 chevaux‑puissance (hp), les tracteurs entre 40 et 100 hp, les tracteurs de plus de 100 hp, les tracteurs à quatre roues motrices, et les moissonneuses‑batteuses automotrices.

Moyenne des dix dernières années

Malgré ces baisses, FAC indique que les chiffres des ventes sont comparables à la moyenne des dix dernières années.

Un facteur qui explique le déclin des ventes est la faiblesse soutenue du dollar canadien. En effet, un huard faible fait augmenter les prix des tracteurs et des moissonneuses‑batteuses qui sont pour la plupart construits aux États‑Unis et dont le prix est libellé en dollars US.

Par ailleurs, la faiblesse des prix des produits de base au début de 2016 a rendu les producteurs réticents à acheter de l’équipement neuf, indique FAC.

« Les recettes monétaires agricoles ont une incidence déterminante sur les ventes d’équipement agricole », explique M. Gervais.

Les recettes monétaires agricoles totales à la hausse

Si FAC prévoit que les recettes des cultures augmenteront de 5,8 % en 2016, la société prévoit que les recettes monétaires agricoles totales (c’est‑à‑dire les recettes combinées des productions végétales et animales) croîtront de seulement 0,1 % en 2016.

Un facteur qui contrebalance la hausse des recettes des cultures est la diminution prévue de 6,9 % des recettes des productions animales, attribuable au déclin des prix des bovins, selon M. Gervais.

La diminution des ventes d’équipement observée en 2016 est consécutive à un ralentissement marqué en 2015, année où les ventes totales d’équipement agricole neuf ont chuté de 13,8 %.

Toutefois, en 2017, les ventes totales d’équipement agricole neuf augmenteront de 7 %, prévoit FAC.

« La diminution des ventes en 2015 et 2016 signale une certaine prudence en ce qui a trait aux recettes monétaires agricoles futures, mais le raffermissement prévu des ventes en 2017 suggère quand même des perspectives optimistes pour 2017 et les années subséquentes, accompagnées de recettes monétaires plus élevées », peut‑on lire dans le rapport.

FAC prévoit qu’en 2017, les recettes des cultures augmenteront de 3,8 % et que les recettes monétaires agricoles totales progresseront de 3,3 %.

L’impact du taux de change

Les prévisions de FAC sont aussi fondées sur l’hypothèse selon laquelle le dollar canadien devrait demeurer inférieur à sa moyenne des cinq dernières années. La société prévoit que le taux de change moyen se maintiendra dans la fourchette de 75 à 80 cents US en 2016, et qu’il augmentera légèrement en 2017.

Par contre, un dollar inférieur à cette fourchette se traduirait par des ventes inférieures aux prévisions, indique M. Gervais.

Les prévisions de FAC concernant les ventes d’équipement agricole neuf se trouvent sur le site : www.fac.ca/VentesDEquipementAgricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *