Volume 31 Numéro 17 Le 9 mai 2014

Mauvais biocarburant


-Photo archives


(Agence Science-Presse) – Une autre mauvaise note pour les biocarburants : celui qui est produit à partir des feuilles et autres rejets de plantes émettrait plus de gaz à effet de serre que l’essence traditionnelle! La raison, c’est une partie du processus qu’on avait apparemment oublié de calculer, selon une étude parue le 20 avril dans Nature Climate Change : en retirant des champs les feuilles tombées des plants de maïs afin de produire ce biocarburant appelé éthanol cellulosique, on se trouve à retirer du sol une partie de ce dont il a besoin pour absorber le dioxyde de carbone dans l’air. Résultat, 7 % plus de CO2 dans l’air pendant les cinq premières années, qu’avec un carburant conventionnel. Ironiquement, cette étude a été financée par le gouvernement fédéral américain, qui subventionne très fort la production d’éthanol.