Volume 35 Numéro 12 Le 16 février 2018

Mérite agricole franco-ontarien 2018 : six fondateurs au grand cœur


Le Mérite agricole franco-ontarien a été décerné le 15 février. Cet hommage posthume a été rendu à Messieurs Elvé Brisson, Charles H. Bruyère, Lionel Emard, Henri Lemieux, Aldéo Perras et Joffre Lapointe. (Dans l’ordre de g. à d.)

Par Geneviève Souligny


Le 15 février a eu lieu la 30e édition du Mérite agricole franco-ontarien. Cet  hommage posthume est organisé par l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) en partenariat avec La Cité.  

Cette année, le Mérite a été décerné aux fondateurs de la Co-opérative agricole d’Embrun (COOP Embrun), plus spécifiquement au premier conseil d’administration formé de Messieurs Elvé Brisson, Charles H. Bruyère, Lionel Emard, Henri Lemieux, Aldéo Perras et son premier gérant, Joffre Lapointe.

Il convient de préciser que le Mérite revient aussi aux 26 premiers sociétaires qui ont eu l’audace le 8 novembre 1943, d’investir chacun la somme de 25 $ pour créer la nouvelle coopérative. Ce soir-là, sous l’égide du cercle local de l’Union des cultivateurs franco-ontariens, ces agriculteurs visionnaires établissaient les bases d’une des plus prospères coopératives de l’Ontario et élisaient son premier conseil d’administration.

Plusieurs rencontres ont mené à la fondation de cette coopérative.  Elles étaient pour la plupart menées par Monsieur Joffre Lapointe, qui occupa le poste de gérant pendant plus de 20 ans. Ce dernier est à l’origine de ce mouvement de coopération. Lors d’un stage comme enseignant dans le Nord de l’Ontario, il entre en contact avec la coopérative de Ville-Marie au Québec et en analyse tous les aspects. Revenu à Embrun, il apporte ses nouvelles connaissances à ses confrères agriculteurs.  À l’hiver 1942-43, il organise de nombreuses rencontres de cuisine. C’est en partie grâce à ses enseignements que les agriculteurs d’Embrun ont décidé de fonder COOP Embrun. Joffre Lapointe et sa femme, Germaine (Paquette) ont eu sept enfants. Il est décédé le 7 septembre 2004, à l’âge de 87 ans.
Elvé Brisson, Charles H. Bruyère, Henri Lemieux, Aldéo Peras et Lionel Emard, ont tous à leur façon contribué non seulement à la fondation de COOP Embrun, mais aussi à l’essor francophone et agricole dans ce village.

Monsieur Brisson était entre autres président de l’Union de cultivateurs franco-ontariens (UCFO) et commissaire de la commission scolaire. Avec sa femme Florida Brisson, il a eu deux enfants. Elvé Brisson a travaillé sur sa ferme laitière jusqu’à sa mort en 1967 à l’âge de 76 ans.

Charles Hubert Bruyère s’est toujours identifié au mouvement coopératif, aux associations agricoles, ainsi qu’aux affaires de sa paroisse. Il a siégé au bureau de direction de la caisse populaire pendant plus de 30 ans (1945-1975). Avec sa femme Thérèse Desnoyers et leurs six enfants, il a eu une ferme laitière. Il s’est éteint le jour de son 93e anniversaire le 29 décembre 1998.

Henri Lemieux est né le 2 août 1903. Marié à Irène Lemieux (Ménard), le couple eut deux garçons. Producteur laitier, il trouvait le temps de s’engager dans les Chevaliers de Colomb, l’UCFO et le conseil municipal. Monsieur Lemieux nous a quittés le 7 novembre 1994.

Bénévole au grand cœur, Aldéo Perras a su se démarquer dans la ligue Sacré-Cœur et l’UCFO. Sa femme Yvette (Patenaude) et lui ont travaillé sur la ferme laitière. Il est décédé en 1966 au jeune âge de 59ans.

Lionel Emard et Marie Emard (Lemieux) ont eu six enfants. Le producteur laitier s’est éteint en 1991 à l’âge de 89 ans. Leader dans la fondation de COOP Embrun et de la caisse populaire d’Embrun, il était aussi un participant actif aux activités de l’UCFO et la Ligue Sacré-Cœur.

Sur les six fondateurs de COOP Embrun cinq ont aussi signé l’acte de fondation de la caisse populaire d’Embrun en 1945.

Dès la première année, la Co-opérative agricole d’Embrun fut un franc succès.  À la fin de la première année, le chiffre de vente dépassait le 54 000 $ et les sociétaires ont pu se partager quelque 1 600 $ en ristourne. En 1982, 39 ans plus tard, le chiffre d’affaires atteignait le million de dollars et en 1993, plus de 30 millions. Aujourd’hui, COOP Embrun a plus de 5000 membres et embauche plus de 250 employés d’Embrun et des environs. Après 75 ans d’existence, son chiffre d’affaires atteint maintenant les 75 millions de dollars.

Maurice Godard, auteur du livre La Coopérative Agricole d’Embrun Ltée : En action depuis 50ans, et secrétaire actuel du conseil d’administration de COOP Embrun, se dit fier de la tribune que le Mérite agricole franco-ontarien donne aux fondateurs de cette «coopération visionnaire.»

« C’est le moment de constater qu’une décision prise en 1943 se mérite nos louanges et nos appuis », souligne Monsieur Godard. Puis citant Léo Brisson, 20e président de cette institution  «La Coopérative c’est plus qu’une simple compagnie, c’est une grande famille qui a des ancêtres, mais aussi des descendants. C’est un héritage qui se perpétue de génération en génération.»

Les familles et descendants des membres du premier conseil d’administration et du premier gérant de COOP Embrun assistaient à la cérémonie d’intronisation le 15 février. À cette occasion, un montage des portraits des six fondateurs a été dévoilé. Ces bâtisseurs iront ainsi rejoindre les femmes et les hommes dont les portraits ornent les murs de la salle du Mérite agricole franco-ontarien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *