Volume 27 Numéro 19 Le 3 juin 2010

Mon premier hiver au Canada

Par Donatien Munyaneza, Étudiant ? Campus d'Alfred


Donatien Munyaneza est étudiant en Nutrition et salubrité des aliments à l’Université de Guelph-Campus d’Alfred. Photos courtoisie.

Après avoir parcouru un long chemin de vie inexplicable, me voilà au Campus d’Alfred qui, comme son slogan le dit si bien : « Change des vies, enrichit la vie », n’a pas hésité de changer ma vie !

Quel bonheur de se retrouver devant des yeux larmoyants de joie de m’accueillir! La main serre avec générosité, les pancartes affichent mon nom! C’était à l’aéroport où les pères, les mères et les jeunes m’attendaient pour m’accueillir dans ce pays merveilleux de paix incroyable.

J’avais entendu parler de l’hiver glacial et je ne pouvais comprendre comment on peut vivre à moins de 40°C quand je n’avais pas connu plus bas que +6°C!

Tout le monde me demandait si j’avais vu au moins une fois cette « frette » température d’hiver, ce qui a piqué ma curiosité et m’a donné envie de goûter à cette saison plus « frette » que la congélation!

Mais on m’a assuré que quand on est bien habillé, c’est « pas si mal »! Et arrive finalement le mois de novembre. Dès mon réveil, j’ai regardé à travers la fenêtre, tout l’espace est blanchi!! Oh! Quelle saison tranquille, quel blanc brillant!

Les enfants demandent aux parents d’acheter des patins, des planches, des skis, des manteaux d’hiver, des bottes. Les jeunes sont tellement heureux, car leur saison de sports revient.

Je me demandais bien à quels jeux on pouvait jouer dans ces conditions météorologiques qui dépassaient mon imagination. Mais ce furent les miracles à voir et à entendre qui m’attendaient.

Bientôt, j’étais invité à aller au centre sportif avec mes collègues et ce que j’ai vu’ me paraissait incroyable! Les enfants montaient et descendaient les montagnes sur des planches à neige, les autres skiaient comme des ondes, les parents et leurs enfants glissaient sur les tubes avec bonheur; les autres étaient portés par des chevaux si calmes et si gentils.

Mais j’avais mis entre parenthèses l’attente des Jeux olympiques pour voir les compétiteurs et compétitrices qui se sont entraînés pour ces jeux d’équilibres miraculeux depuis un très jeune âge jusqu’à l’âge adulte. Le jeu de hockey était très impressionnant; les gars courent comme des machines et sont combatifs comme des jaguars!

Ha! Les Jeux olympiques arrivent. J’espérais que des participants canadiens gagnent des médailles d’or. Mes rêves sont devenus réalité!

Et voilà que les dames et les gars canadiens dans les montagnes de Vancouver remportent les honneurs pour notre plus grand plaisir.

Mon premier hiver est miraculeux, ha! J’ai vu les gens construire des maisons au-dessus des eaux (cabanes) et marcher sur l’eau comme Jésus!
Wow! Les Canadiens font des miracles, toujours!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *