Volume 26 Numéro 11 Le 4 février 2009

Nord-Est Ontario: Le brunch des organismes de l’ACFO

Par Marc Dumont, collaborateur régional


Albert Gauthier, du Comité francophone du Témiskaming du Concours international de labour & exposition rurale 2009, invité d’honneur au 14e Brunch des organismes, 18 janvier 2009. Photo M.Dumont.

Le dimanche 18 janvier dernier, l’ACFO Témiskaming tenait son Brunch annuel à la salle Riverside de New Liskeard. Ce 14ième brunch réunissait 133 personnes représentant 44 organismes francophones de la région du Nord-Est ontarien.

Le conférencier d’honneur, Albert Gauthier, a présenté ce qui sera l’événement de la décennie au Témiskaming: le Concours international de labour et l’exposition rurale de l’Association des laboureurs de l’Ontario.

Albert Gauthier est le vice-président de cet événement annuel et le président du groupe francophone. Le Concours se tiendra à la fin de septembre 2009 sur la ferme de François et Yolande Rivard à Earlton.

C’est une grosse affaire! On doit se préparer pour recevoir 70 000 visiteurs et il y a déjà 800 à 900 volontaires qui ont donné leur nom pour voir à la bonne marche de l’événement. Et l’équipe de direction en est à sa troisième année de préparation.

Pour Albert Gauthier, le grand défi sera d’attirer les gens du sud de la province de l’Ontario et de convaincre les visiteurs du Québec que tout se passera également en français.

Cet événement cherche à promouvoir la région par l’éducation et le divertissement.

Au Témiskaming, les moteurs économiques sont l’agriculture, la foresterie et les mines. C’est une région où il y a une bonne proportion de Francophones. Les Premières Nations et les Autochtones sont aussi présents. En somme, il s’agit de « laisser dans le c’ur des gens un sentiment qu’ils ont vu des choses différentes et qu’ils seront contents d’en parler », affirme M. Gauthier.

Pour notre région, les retombées devraient atteindre 20 millions $, sans compter qu’à partir de la mi-juillet, une imposante équipe de travailleurs viendra préparer le site et installer l’eau courante et l’électricité. Après tout, il y aura environ 600 exposants et vendeurs de toutes sortes: autant d’antiquités que de souvenirs.

De plus, au centre du parc de 2500 roulottes (1000 places sont déjà louées), une immense tente accueillera les campeurs le soir pour de la musique et des activités d’amateurs.

Le volet « labour » de l’événement accueillera 150 laboureurs en compétition. Les catégories pour le labour sont : avec chevaux, charrues traînantes, tracteurs anciens et équipement moderne. Les gagnants se rendront en Europe et ailleurs.

En compétition, il aura des démonstrations de chevaux, de chiens. Puis pour les dames, ce sera l’occasion d’exposer leurs courtes-pointes.

Les organisateurs prévoient des randonnées en autobus pour visiter des fermes de la région des deux côtés du lac Témiskaming.

Afin de permettre au plus grand nombre de visiteurs de participer, il y aura un train qui fera la navette entre North Bay et le site. Présentement on a prévu 800 places pour le trajet quotidien. À la fin de sa présentation, M. Gauthier a insisté sur le fait que c’est le premier Concours international de labour bilingue et le premier dans le Nord. Il a donc lancé l’invitation aux organismes de s’impliquer.

La bénévole de l’année

Le brunch s’est poursuivi avec l’annonce du bénévole de l’année. Cette année, c’est une bénévole: Jacqueline De Grâce. Jacqueline a été reconnue à cause de son exceptionnelle implication dans la vie de la paroisse Sacré-C’ur : cheftaine des guides, Filles d’Isabelle, présidente du conseil paroissial, adjointe à la communion et membre de Pro-Vie.

De plus, elle a été présidente du Centre des mots pendant 10 ans. Elle s’est aussi impliquée dans l’organisation et la promotion des cliniques de sang et dans les activités printanières de ménage de la plage publique.

Comme toute vraie bénévole, Jacqueline ne s’imaginait pas pouvoir être choisie. En plus de l’approbation chaleureuse de la foule, il y a eu la présentation des plaques et des fleurs. Jacqueline De Grâce: une autre personne dont le dynamisme et le don de soi font une différence.

Le brunch des organismes a également été l’occasion pour le Festival des Folies Franco-Fun de remettre un chèque de 5000 $ au camp vacances « Jeunesse en marche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *