Volume 34 Numéro 22 Le 11 août 2017

Performance au rendez-vous avec l’agriculture des temps modernes


Le poulailler Rova a été développé au Manitoba et révolutionne l’élevage de volaille en pâturage. Photo: courtoisie

Nicolas Witty-Deschamps

Par Nicolas Witty-Deschamps
Chroniqueur
info@journalagricom.ca


Développé par  Norbert Beaujot depuis 2014, le DOT est une plateforme autonome multiusage. Aujourd’hui plus de 100 outils peuvent être combinés à la plateforme DOT afin de semer, cultiver et récolter les champs. Parmi les outils, on retrouve un semoir de 9.14 m de largeur, un pulvérisateur de 18,29 m équipé d’un réservoir de 3785 l, un rouleau de champ pour la préparation du lit de semence de 12.5 m de largeur ainsi qu’un Grain Cart de 17 620 l. Le Dot est équipé d’un moteur Cummins QSB4.5 Diesel de 4.5 l développant 163 cv Tier 4 par Interim. Quatre pompes hydrostatiques pilotent chacune une roue de traction de manière indépendante. La pompe hydraulique fournit un débit de 95 l/min afin d’alimenter les outils rattachés au robot. La plateforme mesure 3.61 m (11’10’’) de largeur et 5.53 m (18’2’’) de longueur en mode transport. Le Robot s’utilise avec une tablette Surface Pro sous Windows et communique avec le réseau local afin d’échanger un lot de données rapidement et efficacement.  Le DOT se pilote de manière entièrement autonome par l’utilisation du GPS (système de  géopositionnement par satellite) pour les travaux aux champs ou avec une télécommande pour les déplacements et les attachements d’outils. Pour la saison 2018, quelques exemplaires du robot DOT seront en fonction en présérie sur des fermes témoins en Saskatchewan.

Pour visionner la vidéo : http://bit.ly/2vfjG9U

www.seedotrun.com

Poulailler mobile automatisé ROVA d’Ukko Robotics

Le poulailler Rova a été développé au Manitoba et révolutionne l’élevage de volaille en pâturage. Il s’agit d’un poulailler automatisé ayant une autonomie allant jusqu’à sept jours, entièrement géré par ordinateur et utilisant le GPS pour se déplacer en pâturage. Il est pilotable à distance grâce à un téléphone ou à une tablette. La société Ukko offre quatre modèles de poulailler mobiles ayant des capacités de 15 à 200 poulets. Le système est alimenté entièrement par l’énergie solaire. Le poulailler permet de nourrir la volaille de manière automatisée en plus de fournir continuellement de l’herbe fraîche pour l’alimentation ainsi que pour la litière. Le système est équipé d’une petite station météo afin d’ouvrir ou fermer les volets de la plateforme et ainsi protéger la volaille des intempéries.

www.ukkorobotics.com

Agco adopte les Google Glass

Pour plusieurs adeptes de technologie, vous avez probablement déjà entendu parler des lunettes connectées Google Glass qui avait fait beaucoup parler d’elles ces dernières années. Les Glass, moins présentes sur la place publique, font jaser à nouveau d’elles chez le Groupe Agco. En fait, la compagnie les a adoptés dans son usine de tracteurs à Jackson au Minnesota depuis les résultats concluants de projets pilote menés en 2014. Cette usine fabrique les tracteurs Massey Ferguson et Challenger de forte puissance. Agco a perfectionné son contrôle de la qualité grâce au Glass Enterprise Edition du Groupe Alphabet (Google). Les atouts majeurs d’une utilisation des lunettes sont la réduction de la paperasse, un apprentissage amélioré et plus rapide des nouvelles recrues en usine et une amélioration des inspections de la qualité grâce à la numérisation qui permet des gains de 30 % sur les temps d’inspection. De plus Agco songe à équiper l’ensemble de ses usines mondiales. Le projet inclut aussi l’utilisation des Glass sur les chaînes de montage afin d’assister les ouvriers d’usine et éventuellement, les techniciens mécaniciens chez les concessionnaires Agco.

Une vidéo est disponible à : http://bit.ly/2vK4gLH

www.agcocorp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *