Volume 37 Numéro 12 - Le 10 juillet 2020

Popsilos : lorsque l’art ajoute sa touche de couleur au monde agricole


Le nouveau silo situé à Alfred, fraîchement revitalisé dans le cadre du circuit unique de l’Est ontarien : Popsilos. Photo : Roxanne Lormand


Popsilos Inc est de retour pour offrir deux nouvelles expériences artistiques hors du commun dans l’Est ontarien.

Par Roxanne Lormand

Deux nouvelles œuvres d’art urbain sur des silos de ferme dans la région de Prescott-Russell viennent s’ajouter cet été aux cinq créations incomparables déjà existantes. Au total c’est maintenant sept œuvres qui composent ce circuit touristique unique au Canada.

Les deux chantiers en production depuis le 9 juin dernier viennent à peine de se terminer et il est maintenant possible de voir ces silos dans leur nouvel éclat de peinture fraîchement colorée !

Le premier des deux sites à s’ajouter est la Ferme Drouin à Casselman. L’œuvre sous le thème « La semence » a été effectuée par l’artiste Dodo Ose. Pour Jennifer Larocque, directrice et créatrice de Popsilos, cette thématique était tout à fait appropriée pour La Ferme Drouin qui a semé plusieurs projets et cela caractérise bien le territoire. « La semence représente bien la région en rejoignant autant les agriculteurs que les artistes […] et représente aussi les projets de vie qu’on a et qui ne s’arrêtent pas à ce qu’on sème dans la terre, mais à ce qu’on peut semer dans nos vies… » explique la directrice avec une passion remarquée pour le projet.  

Le silo situé à Casselman sur la Ferme Drouin. L’oeuvre intitulée « Au coeur du champ » de l’artiste Dodo Ose était sous le thème de la semence. Photo : Gracieuseté Popsilos

Le deuxième site, choisi parmi les 34 soumissions reçues, est la Ferme Robert et Louise Lalande à Alfred. On peut d’ailleurs voir le silo le long de l’importante route 17 à la jonction du chemin Caledonia Spring. Ce silo sous le thème « La vulnérabilité » a été créé par l’artiste Ankn One. « La vulnérabilité rejoint agriculteurs et artistes ; tout le monde est vulnérable, » a tenu a souligner Jennifer Larocque en expliquant le choix de ce thème. Les producteurs sont d’ailleurs très souvent vulnérables aux conditions météorologiques ou aux imprévus par exemple.

La création nommée « Poussière d’étoiles » sous le thème de la vulnérabilité, de l’artiste Ankh One agrémente le paysage de la Ferme Robert et Louise Lalande d’Alfred. Photo : Marie-Maxime Carle, Gracieuseté Popsilos

Il est possible pour cet été de visiter les différents villages de Prescott-Russell afin de voir ces œuvres artistiques imposantes et hors de l’ordinaire. La directrice tient toutefois à rappeler que les personnes intéressées peuvent aller voir les Popsilos, mais que ce ne sont pas tous les sites qui sont ouverts en même temps. Parfois, les entreprises et les fermes peuvent recevoir les gens ou pas selon le moment de la saison. « J’invite les gens à consulter notre guide des visiteurs (disponible sur le site popsilos.ca) avant de se déplacer afin de connaitre les lignes directrices et les recommandations par rapport à la Covid, afin qu’ils sachent à quoi s’attendre […] » précise Jennifer Larocque.

En réponse à la crise sanitaire qui sévit actuellement, la directrice spécifie « C’est ouvert, car c’est quelque chose qui peut se faire en suivant les normes de distanciations physiques. Il faut simplement suivre les protocoles de la Covid-19, par exemple nous en avons mis dans guide des visiteurs et il faut garder nos distances. » Évidemment on demande de ne pas flâner sur les lieux qui acceptent les gens. « L’idéal est d’avoir un gel hydro alcoolique pour se désinfecter les mains avant de sortir de son véhicule et à la fin de la visite et on ne touche à rien. » Les fermes ayant une entreprise commerciale peuvent aussi avoir des protocoles sanitaires établis qui doivent être suivis par les visiteurs s’ils prennent part aux activités de l’entreprise peut on lire dans le guide du visiteur.

Du 3 juillet au 31 octobre 2020, les gens peuvent visiter les sites de Popsilos.

Les Popsilos:

La Ferme Michel Dignard et Jeannette Mongeon  à Embrun ;

La Ferme Ben-Rey-Mo ltée à St-Albert ;

La maison de ferme à Casselman ;

La Ouimet Farms Adventure à Vankleek Hill ;

Le Vankleek Hill Vineyard à Vankleek Hill ;

La Ferme Drouin à Casselman ;

La Ferme Robert et Louise Lalande à Alfred.

Plus de renseignements sur le site web de Popsilos.ca. Consultez-le aussi pour connaitre les lieux et heures d’ouverture avant de vous déplacer.

Une réflexion au sujet de « Popsilos : lorsque l’art ajoute sa touche de couleur au monde agricole »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *