Volume 34 Numéro 19 Le 09 juin 2017

Programme de formation de maîtres bergers


Par Lilian Schaer Pour le Conseil de l’adaptation agricole de l’Ontario


D’abord conçu comme un cours de formation de base pour les producteurs d’agneaux de l’Ontario, le programme de formation de maîtres bergers contribue aussi au développement de futurs meneurs de l’industrie ovine ontarienne. «  Et l’avenir nous sourit », déclare Mme Jennifer MacTavish , directrice générale de l’Agence ontarienne de commercialisation des ovins (OSMA). 

Le programme a été mis sur pied comme un modèle d’éducation en classe et de visites de l’industrie pour les producteurs de moutons. Ce programme pratique unique visait à fournir des possibilités de développement professionnel et une formation sur la planification des affaires aux producteurs en leur donnant les outils et les connaissances nécessaires pour augmenter leur troupeau, améliorer la santé de leurs animaux et réduire les coûts de production. Le programme a favorisé la formation de liens solides entre les participants, créant un réseau de soutien et permettant aux producteurs d’acquérir des qualités de leader. 

« Nous observons un nouveau regain d’énergie dans l’industrie ovine ontarienne », ajoute Mme MacTavish. « Ceci est le résultat direct du programme de maîtres bergers. Nous avons vu les participants adopter de nouveaux rôles de leader, diversifier leur exploitation ovine et élargir leur production. Ces producteurs façonnent l’avenir de notre industrie et donnent l’exemple. » 

Le programme a été créé à l’origine pour aider les producteurs d’agneaux qui exploitaient leur entreprise depuis trois à cinq ans environ et étaient intéressés à étendre leurs activités ou à profiter de possibilités de développement professionnel. L’OSMA a offert un programme similaire dans les années 1990 et certains des premiers diplômés sont devenus d’importants leaders dans l’industrie ovine. Le programme de maîtres bergers a également été offert en 2014 et 2015. 

« Les producteurs qui sont en affaires depuis trois à cinq ans ne disposent pas du même système de soutien que les nouveaux producteurs. C’est pourquoi le programme cible ce groupe afin de leur offrir la formation la plus à jour sur la production et la planification des affaires et leur permettre de nouer des liens avec d’autres producteurs qui sont dans une situation similaire », signale Mme MacTavish. 

Le programme comprend des visites de l’industrie ainsi que des modules de formation en classe sur tous les aspects de la production des agneaux, y compris la biosécurité, la santé, la manipulation, la reproduction, l’alimentation et la génétique. Les participants doivent présenter un plan d’affaires et certains ont déjà mis en œuvre des changements dans leur exploitation à la suite du programme. 

« Le programme m’a fait découvrir les problèmes pouvant survenir et les possibilités d’amélioration dans notre ferme même et dans notre exploitation en général », déclare Mme Sandi Brock, une participante au programme. 

Le programme peut accueillir 22 participants par module et 18 producteurs ont suivi le programme au complet et monté un plan d’affaires. 

Mme MacTavish affirme que les participants s’impliquent plus dans les événements de l’industrie après avoir achevé le programme et formé des liens avec d’autres producteurs. 

« Le programme de maîtres bergers a suscité beaucoup d’enthousiasme au sein de l’industrie ovine ontarienne et il est encourageant de voir tant de jeunes producteurs intégrer le programme dans leur exploitation et devenir la prochaine génération de leaders de l’industrie », souligne Mme MacTavish. 

La relève de l’industrie n’était pas l’objectif visé lorsque Mme MacTavish et son équipe ont commencé à planifier le programme. Mais il est maintenant évident que le programme encourage les participants à poursuivre leur production, à élargir leurs activités et à s’impliquer davantage dans l’industrie ovine ontarienne. 
Des producteurs intéressés s’informent déjà sur la date du prochain programme de maîtres bergers. Celui-ci est en cours de planification et devrait être offert en 2018. 

Le programme de maîtres bergers a mérité le prix de la première ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire. Ce projet a été financé en partie par le programme Cultivons l’avenir 2 (CA2), une initiative fédérale-provinciale-territoriale. Le Conseil de l’adaptation agricole de l’Ontario participe à la prestation du programme CA2 en Ontario. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *