Volume 26 Numéro 09 Le 17 décembre 2008

Soirée de conteurs à Clarence Creek

Par Pierre-Alain Blais, rédacteur en chef


Gaston Gaudreault de Bourget, habillé pour la circonstance, a raconté une légende locale qu’il a entendu lorsqu’il était jeune aide agricole. Photo Agricom.

Le mouvement des conteurs devient de plus en plus populaire! Le Cercle des conteurs de l’Est de l’Ontario s’est déplacé le 3 décembre dernier en campagne pour sa soirée mensuelle de contes.

Des noms bien connus (tels que le folkloriste Louis Racine accompagné de sa fille Mélissa Racine) et des talents locaux se sont succédés pour raconter des histoires fantastiques, des légendes locales très peu connues et des anecdotes extraordinaires devant un auditoire captivé d’une trentaine d’invités.

Ainsi, Louis Racine a donné une version de l’histoire du maçon obligé d’aller bâtir un château pour le roi d’Angleterre, Mélissa Racine a chanté un de ses contes préférés sur le diable à l’ancienne telle une ménestrelle, Laurent Glaude a livré une autre tranche de vie de son personnage Joe Lachance le malchanceux, cette fois-ci dans un contexte historique entourant une ville de l’Est ontarien.

Gaston Gaudreault de Bourget, quant à lui, a raconté une légende locale qu’il a entendu lorsqu’il était jeune aide agricole à l’époque des grands travaux de ferme collectifs, celle de Bissonnette-la-charette, le quêteux.

La soirée s’est déroulée dans la charmante maison ancestrale pièce-sur-pièce datant de 1873, rénovée par les bons soins de son propriétaire Pierre Glaude, et qui abrite depuis le début des années 1990 les bureaux de l’Union des cultivateurs franco-ontariens et du Journal Agricom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *