Le 3 mars 2004

UCFO: un 75ième anniversaire qui commence bien

Par Chantal Quirion


L’Union des cultivateurs franco-ontariens a procédé au lancement de sa programmation pour les festivités entourant son 75ième anniversaire. Dans la maison centenaire qui accueille ses bureaux à Clarence Creek, le président, Pierre Bercier, ainsi que plusieurs membres du C.A. et les employés, ont été honoré de la présence des députés provincial et fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, respectivement, messieurs Jean-Marc Lalonde et Don Boudria.

Le député provincial Jean-Marc Lalonde a soutenu qu’il est crucial d’apporter plus de fonds au secteur agricole et qu’il est de la tâche et de la responsabilité du gouvernement de lui venir en aide. Il a d’ailleurs confirmé sa présence à l’AGA de l’UCFO, le 26 mars prochain.

Quant à la présence de l’honorable Don Boudria, elle avait un double dessein, puisqu’il a procédé à l’annonce d’un projet de création d’emploi, destiné à l’UCFO. Néanmoins, Don Boudria a réitéré l’importance qu’il accorde au mandat de l’Union des cultivateurs franco-ontariens et a souligné le courage des premiers agriculteurs qui au début de la terrible crise économique de 1929, ont su se regrouper pour la survie collective. Étant issu lui-même, d’une famille agricole de Cumberland, monsieur Boudria se retrouvait à l’UCFO, au sein d’amis et de vieilles connaissances, à qui il était bien content de faire cette annonce.

L’annonce, faite au nom de l’honorable Joe Volpe, ministre des Ressources humaines et Développement des compétences s’inscrit dans le cadre du programme Partenariats pour la création d’emplois. Avec la possibilité d’atteindre 256 344$, ce partenariat permettra à l’UCFO de procéder à l’embauche de huit stagiaires. Le gouvernement fédéral fournira la partie salariale alors que l’UCFO verra à l’encadrement.

Cette main-d’oeuvre arrive à point, pour assurer la logistique des événements du 75ième , dont le plan d’activités a été élaboré par un comité de bénévoles qui a besoin de ressources humaines pour entreprendre les nombreuses tâches liées à l’événement.

La Fondation du Collège d’Alfred en profitera par la bande, par l’affectation de deux de ces ressources à un projet où l’UCFO est partenaire. Il s’agit d’une foire agroalimentaire qui se tiendra l’été prochain au Collège d’Alfred et qui vise à promouvoir les produits du terroir est ontarien.
D’autres projets pourront aussi être mis de l’avant comme une étude d’opportunités visant la création d’un service offert par le Réseau des jeunes entrepreneurs en agroalimentaire, visant à faire converger les besoins en main-d’oeuvre des producteurs maraîchers et les besoins d’emplois des jeunes désireux de s’initier à ce type de production.

Cela sera également le cas d’un projet qui consistera à mener une campagne de sensibilisation auprès des producteurs agricoles sur l’importance de la localisation des puits en milieu rural. Le Conseil d’intendance environnementale de Prescott-Russell ainsi que d’autres partenaires s’uniront à l’UCFO, pour mener à bien cette tâche rendue possible par cet octroi fédéral.

« Avec une pareille liste, ces nouvelles recrues ne manqueront pas de pain sur la planche », s’est exclamé Don Boudria.

Les festivités du 75ième de l’Union

Par ailleurs, le président de l’UCFO, Pierre Bercier, en a profité pour dévoiler l’ensemble des festivités qui marqueront le 75ième anniversaire de l’organisme. « Pour l’UCFO, c’est une fierté que d’être arrivé à franchir le cap des 75 ans d’existence », a souligné Pierre Bercier, faisant référence à la précarité des organismes francophones en Ontario. C’est la preuve que nous répondons à un besoin réel. Monsieur Bercier a rappelé l’implication de l’UCFO partout en Ontario, où il y a des francophones et du caractère provincial de l’organisme.

Les festivités débuteront le 26 mars prochain avec l’AGA de l’organisme et se poursuivront jusqu’au 2 décembre 2004 où un l’on procèdera au lancement du livre souvenir de l’UCFO. Entre temps, le Centre récréatif d’Embrun sera l’hôte le 27 mars prochain, d’un banquet-théâtre, où la comédie musicale « La noce d’Antoine et Corine », sera présentée en première. Celle-ci fera l’objet de plusieurs représentations au cours de l’année, dont une à Ste-Anne-de-Prescott, le 3 avril. Plus tard on la retrouvera à St-Albert et à St-Pascal-Baylon.
Au cours de l’été, un dîner champêtre sur le très beau site de l’UCFO et une journée portes ouvertes à la ferme de Pierre Bercier seront suivis d’une réception du président au cours de l’automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *