Volume 31 Numéro 11 Le 7 février 2014

Un 5e cas de diarrhée épidémique porcine en Ontario


Photo iStock

Par La Presse canadienne


Un cinquième cas de diarrhée épidémique porcine a été confirmé en Ontario, a annoncé samedi matin le ministère de l’Agriculture de la province.

Les analyses d’un porc d’une ferme de Simcoe County, au nord de Toronto, se sont révélées positives.

Il s’agit du troisième porc à être infecté la même semaine par l’éclosion de ce virus. Le premier cas a été diagnostiqué le 22 janvier.

La porte-parole Susan Murray, affirme que le ministère s’attend à découvrir d’autres bêtes infectées par ce virus qui a tué des millions de porcelets aux États-Unis.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments a annoncé cette semaine qu’elle accordera des permis permettant aux vétérinaires d’importer un vaccin préventif.

Les autorités soulignent que le virus ne présente aucun danger pour l’homme ni pour la salubrité de la viande.

Il se propage plutôt au contact du fumier, qui peut se trouver sur les camions, les remorques, voire sur les vêtements et les bottes, a précisé l’association des producteurs porcins de l’Ontario.

La première ministre Kathleen Wynne, également ministre de l’Agriculture, a dit jeudi vouloir une approche nationale cohérente pour combattre l’éclosion de la maladie avec ses homologues fédéraux, provinciaux et territoriaux.

Elle a aussi affirmé qu’elle souhaitait des protocoles de biosécurité améliorés et un partage d’information national pour limiter les impacts du virus sur l’industrie ontarienne du porc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *