Volume 30 Numéro 11 Le 8 février 2013

Un pionnier franco-ontarien avant-gardiste remporte le Mérite agricole

Par Laurence Poirier, UCFO


Feu Gérard Savage a été sélectionné pour recevoir le Mérite agricole franco-ontarien 2013 pour son travail et sa contribution à la communauté agricole.

 

La cérémonie sera tenue en compagnie de sa famille et de ses amis le jeudi 28 février prochain dès 13 h et sera suivie d’un vins et fromages, qui se tiendra au Campus d’Alfred de l’Université de Guelph.

 

Monsieur Savage fut un modèle pour la communauté agricole de son temps, en particulier les jeunes, qu’il s’est fait un devoir de soutenir, si bien que plusieurs se souviennent de lui aujourd’hui comme d’un mentor qui a prodigué ses conseils et ses connaissances avec une générosité hors du commun.

 

Son parcours
Né le 12 juillet à St-Pascal Baylon, Gérard Savage a grandi sur la ferme familiale où il fut vite remarqué pour son souci du détail, tant à l’école du village qu’à la ferme.

 

En 1940, il épouse Jeanne D’Arc Vinette et entreprend une carrière de producteur laitier à Hammond, dans l’Est ontarien. Il fut l’un des premiers de sa région à élever des vaches Holstein pur sang et sa passion pour cette race l’a amené à participer à plusieurs expositions d’animaux dans la région, ce qui lui a valu de nombreux prix.

 

Plusieurs se souviennent encore de sa fameuse vache «Bertha» qui était traitée aux petits soins dans un enclos à part parce qu’elle avait une production record de plus de 100 livres de lait! De plus, en 1958, il reçoit le Hogg & Little Award dans le cadre d’une compétition de pâturage.

 

Durant sa vie active en production agricole, il s’est illustré par ses engagements auprès des clubs 4-H, de l’association Holstein dont il devient le 1er vice-président, de l’Association des concours de labour, des foires agricoles et devient même président du Ottawa Farm Show.

 

Cependant, en 1959 il doit partiellement abandonner la production agricole en raison des séquelles d’un terrible accident de la route, mais la passion a pris le dessus. Après avoir suivi une formation abrégée, il devint inspecteur des mauvaises herbes pour le gouvernement dans le comté de Russell où il exercera ce métier pendant 24 ans. Parallèlement, il est inspecteur et évaluateur pour l’Agricultural Rehabilitation and Development Act de 1968 à 1976. Il devient aussi juge d’animaux d’exposition et de récoltes dans les foires agricoles.

 

Une carrière décorée
Son engagement est récompensé à plusieurs reprises, notamment en 1976, année au cours de laquelle il reçoit le Harris McNish Memorial Award & Merit. Quatre ans plus tard, il est honoré par l’Association pour l’amélioration des sols et récoltes de Russell.

 

Sur le plan communautaire, sa contribution à la vitalité de sa communauté fut tout aussi riche. Il fut membre fondateur de la Caisse Populaire et du Club Richelieu de Rockland. La paroisse de Rockland a elle aussi pu bénéficier de ses services bénévoles puisqu’il a présidé le comité des finances pendant de nombreuses années.

 

Gérard Savage voyait aussi dans la politique une autre façon de participer à la vie communautaire. C’est pourquoi il a servi à titre de conseiller municipal et maire du canton de Clarence pendant 10 ans.

 

Le dévoilement du portrait commémoratif de monsieur Savage est ouvert à tous dans la salle du mérite agricole du Campus d’Alfred (salle 264). Si vous désirez également vous joindre à la famille pour un vins et fromages, veuillez réserver votre place auprès de Marie-Claire Howard en composant le 613 679-2218 poste 304.

 

Cette célébration est rendue possible grâce à la généreuse contribution de :

The Ottawa seed Growers association, le Centre financier Desjardins, Financement agricole Canada, la Fromagerie St-Albert, RE/MAX-Luc Joly et l’Association pour l’amélioration des sols et récoltes de Russell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *