Volume 27 Numéro 12 Le 17 février 2010

Une vache? en fibre de verre qui fait jaser

Par Agricom


Juchée en haut du magasin d’alimentation fine de la fromagerie coopérative de St-Albert, la sculpture de vache laitière est l’objet d’une plainte que la Ville d’Ottawa a pris bien au sérieux. Photo Agricom.

La vache de 100 livres sculptée en fibre de verre surnommée Betsy, qui est installée sur le toit plat du magasin d’épicerie fine de la Fromagerie St-Albert, fait la controverse depuis déjà plusieurs mois.

Il faut savoir que le commerce est situé en plein territoire urbain de la Ville d’Ottawa ? à Orléans plus précisément. Et qui dit urbain, dit réglementations méticuleuses appliquées souvent rigoureusement, sans égard pour le bon sens, a exprimé un supporteur de la belle grande dame, la semaine dernière.

Une « plainte » aurait été logée et des « questions de sécurité du public » auraient été invoquées. Les visites répétées d’agents de réglementation et le refus de « descendre » ladite vache, ont monté une amende plutôt salée et? maximale de 50 000 dollars.

Ça, c’est beaucoup de fromage à vendre!

La partie vous semble perdue d’avance ? C’est sous-estimer la persévérance légendaire des agriculteurs.

Il faut ajouter qu’une pétition a réuni presque 1500 signatures de citoyens qui veulent garder la vache géante sur le toit.

Un allié de taille s’est justement manifesté récemment, le conseiller du quartier Bob Monette, en campagne de réélection.

Il espère faire réviser le règlement en question qui « devrait faire preuve de plus de flexibilité et de gros bon sens », a-t-il déclaré aux médias.

Il veut proposer une révision du règlement au Comité d’urbanisme et d’environnement, le 23 février prochain.

En attendant, on essaie de trouver un accomodement « raisonnable » pour éviter l’amende.

La vache trône toujours sur son pâturage artificiel au-dessus du magasin Cheddar Et Cetera. Tel un phare, elle permet aux clients de repérer le commerce plus facilement, le magasin étant dans un petit centre commercial un peu à l’écart d’un boulevard très achalandé par moment.

Et de plus, quel beau symbole pour la présence des producteurs laitiers que cette belle vache bien représentative des plus belles laitières Holstein racées de nos troupeaux.

Une vache, qui en passant, est saprement bien attachée, pour avoir résisté aux assauts des tempêtes de vent qui balaient Ottawa à l’occasion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *