le Vendredi 21 juin 2024
le Mercredi 20 septembre 2023 10:53 Agriculture

Lorsque jeunes agriculteurs riment avec élites

Rémi Taillon et Sophie Brodeur, producteurs de veau de grain de la Ferme Réso à Saint-Dominique (Québec), ont été nommés Jeunes agriculteurs d'élite du Québec pour 2023 lors du concours de reconnaissance de la région du Québec
Rémi Taillon et Sophie Brodeur, producteurs de veau de grain de la Ferme Réso à Saint-Dominique (Québec), ont été nommés Jeunes agriculteurs d'élite du Québec pour 2023 lors du concours de reconnaissance de la région du Québec
Sophie et Rémi, couple de longue date et gagnants du concours des jeunes agriculteurs d’élites, sont tous les deux propriétaires et producteurs autonomes de veau de grain de la ferme Réso inc. à Saint-Dominique en Montérégie. Le concours organisé par Le Programme des jeunes agriculteurs exceptionnels du Canada leur a permis de propulser leur carrière agricole et de devenir propriétaires de leur ferme.
Lorsque jeunes agriculteurs riment avec élites
00:00 00:00

« Nous avons eu l’opportunité de nous établir sur une des fermes que mon père avait achetées », explique Sophie Brodeur.

« À la base, c’est un concours qui sert à  trouver de nouveaux ambassadeurs agriculteurs et agricultrices pour promouvoir l’agriculture », continue Sophie Brodeur. « Il y a différents critères d’évaluations. C’est assez large. Ça débute par les progrès réalisés durant la carrière, l’environnement, l’implication, les pratiques financières et de gestions. À travers tout ça, il y a un processus de présélection. Nous devons faire deux entrevues devant le jury et à la fin une présentation de type PowerPoint de 15 minutes pour raconter notre histoire. »

« Ça permet aussi de faire rayonner l’agriculture ainsi que différents domaines pas nécessairement au niveau agricole, mais aussi pour Monsieur et Madame tout-le-monde », complète Rémi Taillon, conjoint de Sophie. « Ça fait même un peu de publicité pour montrer qu’on est là. » 

« Pour moi, en tant que gagnante du concours, c’est une très belle reconnaissance ! », ajoute Sophie Brodeur. « C’est encourageant de se faire reconnaître comme agriculteur parce qu’on travaille tous les jours sans pouvoir partager notre quotidien. C’est sûr que c’est super valorisant. Moi je suis née sur une ferme donc ça a toujours fait partie de mon quotidien. »

« Le concours nous a permis de gagner aussi un accès à la plateforme entrepreneuriale en agriculture de l’Université Laval d’une valeur de 7500$ », poursuit Sophie Brodeur. « Nous avons eu droit  à une inscription à cette plateforme-là. »

Pour Rémi Taillon, être gagnant du concours, c’est également « un moyen de réseautage qui aide énormément. Autant pour les autres finalistes, que pour le jury ou encore pour les anciens gagnants, ce sont tous des gens qui performent bien en agriculture. Ça permet d’échanger, de voir différentes façons de faire, différents points de vue. C’est vraiment un plus.»

C’est avec beaucoup de travail, de détermination et d’engouement que Rémi Taillon et Sophie Brodeur ont remporté avec fierté le titre de jeunes agriculteurs d’élite du Canada afin de vivre de leur passion et d’exceller dans leur domaine.

IJL – Réseau.Presse – Agricom