le Vendredi 21 juin 2024
le Mardi 14 mai 2024 13:54 Nos racines

Quadrille de tracteur – du rêve à une réalité pour François Latour

Du divertissement, du plaisir et plusieurs fous rires sont aux rendez-vous
Du divertissement, du plaisir et plusieurs fous rires sont aux rendez-vous
« Moi, je ne reste pas couché pour continuer mes rêves, je me lève debout et je vais les réaliser », affirme François Latour lorsqu’interrogé sur son nouveau projet hors du commun.
Quadrille de tracteur – du rêve à une réalité pour François Latour
00:00 00:00

Depuis plusieurs années, François Latour rêve de créer son propre groupe de quadrille de tracteurs

Depuis 2023, M. Latour, avec l’aide de du folkloriste bien connu dans l’Est ontarien, Louis Racine, prépare tout un spectacle pour le 150e anniversaire du village de Saint-Albert: une représentation de danse quadrille, mais… sur des tracteurs. Un groupe de 12 personnes qui n’a jamais dansé auparavant se rassemble le mercredi dès 18h pour pratiquer, et ce, même en hiver. 

Une idée qui danse depuis longtemps pour M. Latour

C’est en 2003, à Carleton Place, que François Latour a vu pour la première fois une représentation de danse quadrille de tracteur. Lui-même collectionneur de tracteurs, il participait à l’International Plowing Match de Peterborough en 2006, où un groupe présentait un quadrille de tracteur chaque année. « Malheureusement, depuis 2019, il n’y a plus de groupes de ce genre en Ontario ou au Québec », déplore-t-il.

La troupe de François Latour a remporté le record Guinness du plus grand nombre de moulins à battre qui fonctionnent simultanément en 2015 et 2019. Après plusieurs tentatives, il réussit finalement à convaincre le groupe de tenter le quadrille de tracteur. 

Puisqu’il avait besoin d’un chansonnier pour donner les directives aux danseurs, il approche Louis Racine qui accepte rapidement l’invitation. « Ça me fait un accomplissement de plus dans ma vie, avoir fait danser des hommes sur un tracteur », dit M. Racine. 

Le groupe a pratiqué pour la première fois au début de 2023, et n’a jamais arrêté depuis. « Je suis parti de zéro avec eux. Alors, nous avons pratiqué le quadrille à la marche, dans ma salle derrière chez moi avant d’impliquer les tracteurs », explique l’artiste. 

Louis Racine et son groupe, Les Pourquoi Pas, seront sur place pour le 150e anniversaire du village de Saint-Albert

 Les tracteurs au centre, les “dames” autour

Oubliez cependant les cabrés ou les sauts spectaculaires dignes du film Les bagnoles de Pixar; ces figures ne sont pas au rendez-vous de ce spectacle. On y trouve les mêmes mouvements que la danse traditionnelle folklorique, mais ce sont les tracteurs qui tournent, avancent et reculent. « C’est beaucoup plus long qu’à la marche », mentionne M. Latour.

En plus d’être divertissant, ce spectacle s’annonce très humoristique. Les deux cerveaux derrière cette idée voulaient garder un aspect classique du quadrille: le couple. Par contre, la troupe est composée majoritairement d’hommes: eh oui, des hommes virils déguisés en femme seront au rendez-vous! Parmi le groupe se trouve un adolescent de 15 ans ainsi qu’une seule femme, la fille de François Latour.   

Jusqu’à présent, les danseurs ont appris plusieurs chorégraphies. Le groupe de musique de M. Racine, Les Pourquoi Pas, seront ceux qui interpréteront les chansons pour les danseurs et le public.

Dans un enclos près de chez vous

Le groupe présentera son spectacle pour la première fois le 22 et 23 juin à Saint-Albert et François Latour souhaite faire d’autres représentations dans le futur. Il vise trois ou quatre spectacles cette année, ainsi qu’en 2025. Si la demande est là, Louis Racine assure qu’il désire continuer également.

Une chose est sûre: tout le monde impliqué dans ce projet a énormément de plaisir. « Notre but est de divertir et de faire rire le public », indique M. Racine.

IJL – Réseau.Presse – Agricom