le Jeudi 13 juin 2024
le Vendredi 24 février 2023 8:22 Alimentation

Petites bines, gros projet

Les fèves au lard demeurent le produit vedette, mais la Binerie offre aussi toute une gamme de prêt-à-manger.  — photo : André Dumont
Les fèves au lard demeurent le produit vedette, mais la Binerie offre aussi toute une gamme de prêt-à-manger.
photo : André Dumont
D’ici septembre prochain, l’espace de vente situé à l’avant des cuisines de la Binerie de Plantagenet aura doublé de superficie, pour mieux répondre à l’engouement pour les produits locaux.
Petites bines, gros projet
00:00 00:00

« Ces dernières années, on a beaucoup plus de gens qui viennent acheter sur place. Certains font même une heure de route », rapporte la copropriétaire Chloé Lapensée.

La pandémie et son effet sur l’intérêt pour les aliments locaux se font nettement sentir. Depuis 2019, la Binerie a aussi beaucoup misé sur le marketing en ligne, ce qui lui attire des clients de l’extérieur de Prescott et Russell.

Alain Lapensée et sa fille Chloé dirigent ensemble la Binerie de Plantagenet.

photo : André Dumont

Les fèves au lard demeurent populaires, mais la gamme de prêt-à-manger s’est beaucoup élargie. Plusieurs des produits préparés sur place ne sont pas disponibles à la boutique de Plantagenet, faute d’espace. Des travaux d’agrandissement s’imposent.

Aux pâtés chinois, lasagnes et soupes s’ajouteront des produits sans gluten et végétariens. « Nous n’en ferons pas une spécialité, mais nous voulons offrir plus de choix aux gens avec des intolérances alimentaires », souligne Chloé Lapensée.

« Beaucoup de gens du village pensent qu’on fait juste des bines. On veut leur faire découvrir tous nos produits de prêt-à-manger et d’autres produits de la région. » – Chloé Lapensée

Les bines, la soupe aux pois et les potages de la Binerie sont appelés à côtoyer en boutique beaucoup plus de produits d’ailleurs. Actuellement, on trouve sur place entre autres des cretons de L’Orignal Packing, des œufs de la Ferme Laviolette et du sirop de l’Érablière La Cabane des Gars.

« On manque de place. Avec l’agrandissement, nous aurons une bien meilleure sélection de produits locaux », annonce celle qui gère la Binerie avec son père Alain Lapensée.

Pas de festival en 2023

L’ouverture de la nouvelle boutique est prévue pour le samedi 16 septembre, date à laquelle se tenait dans le passé le Festival de la Bine de Plantagenet. Il y aura alors journée porte ouverte.

Les propriétaires de la Binerie ont tenu le festival de 2011 à 2019. Il a été suspendu en raison de la pandémie et maintenant, c’est l’inflation qui remet en question l’événement. Plusieurs des coûts liés à un tel événement ont augmenté.

« On ne met pas une croix sur le festival, dit sa fille Chloé. On est en période de réflexion. Le risque financier est devenu plus élevé. Si les gens ont des idées, on est prêt à les recevoir! »

Dans l’immédiat, les bines continuent à cuire dans des chaudrons en fonte, comme cela se fait dans la Capitale de la bine depuis les années 1960.