le Jeudi 18 juillet 2024
le Mercredi 27 décembre 2023 9:00 Chronique

Ma résolution 2024, en un seul mot!

Sandra Clément vous souhaite une bonne année.
Sandra Clément vous souhaite une bonne année.
En cette fin d’année, prenez-vous des résolutions? Et si oui, croyez-vous être capables de les tenir jusqu’à la fin de 2024? J’ai quelques trucs pour vous!
Ma résolution 2024, en un seul mot!
00:00 00:00

L’année est sur le point de se terminer et oui, je débuterai 2024 avec des résolutions. Vous voulez savoir si j’ai confiance de les tenir? Bien sûr! Euh… probablement. Ben, ça dépend…

Ma première résolution est la plus importante et elle est déjà prise : pour 2024, j’aurai un seul mot, que je me répéterai, pour garder la tête haute, rester de bonne humeur et être efficace au travail. 

Fonce, Constance, Envoye, Courage… Lequel je vais choisir? Il reste encore quelques jours à 2023, alors je me donne le droit de réfléchir encore.

En fait, depuis une semaine, je me pratique, pour mieux choisir mon mot. J’en prends un des quatre, je me le répète, puis que vois quel impact il a sur ma motivation, sur mon humeur. Ça se passe dans ma tête, dans le plus grand secret. Ceux qui m’observent doivent sûrement se dire : coudonc! À quoi elle pense?

L’idée de choisir un seul mot m’est venue de ma grande sœur enseignante. Sa directrice avait suggéré cette démarche à tous les enseignants, pour les aider à persévérer tout au long de l’année scolaire. 

Depuis septembre, ma sœur se répète le même mot. Elle n’a jamais voulu me dire lequel. Mais à l’écouter parler de son parcours avec ses élèves, ç’a l’air de fonctionner!

L’avantage de la résolution qui tient en un seul mot est qu’elle peut s’appliquer autant au côté personnel que professionnel. Et en le gardant secret, on reste le seul juge de si on s’éloigne ou non de l’état d’esprit que nous voulions maintenir. 

Truc No 2

J’ai aussi des résolutions très concrètes, que je vous partage avec plaisir. 

Le truc? Il ne faut pas être trop ambitieux avec des résolutions qui s’échelonnent sur 12 mois! Mes résolutions les plus précises portent sur les trois premiers mois de l’année. 

De janvier à mars, je vais : 

1) Prendre du temps pour moi et pour le monde que j’aime ; 

2) Voyager un peu, ne serait-ce que de prendre un peu de temps de loisir entre deux rendez-vous ou deux conférences ;

3) Prendre soin de ma santé : dentiste, médecin, oculiste, j’arrive!

4) Fermer l’année financière et analyser les données agricoles accumulées en 2023 ; 

5) Éliminer tout ce qu’il reste sur ma   « to-do-list » de 2023!

6) Me faire une liste de choses à faire, à ne pas faire et à améliorer pour 2024!

Vous avez tout compris : les trois premiers mois de l’année, ça sert à recharger ses batteries et à prendre des résolutions pour les neuf mois suivants!!!

En début d’année, l’important est de commencer par s’arrêter, souffler et prendre un peu de temps pour soi. Les résolutions pour 2024 peuvent très bien se prendre à tête reposée, quand les Fêtes sont terminées, la visite est partie et que pour manger un bon repas, il suffit de sortir du frigo un Tupperware de restants… 

Je suis bien consciente que pour les producteurs qui ont des animaux en plus des champs, janvier ne marque pas un temps mort. Par contre, « redémarrer la machine », peut être important pour la motivation et la santé. C’est très vrai dans le métier d’agricultrice et d’agriculteur qui est très accaparant. Faites comme moi, choisissez-vous un mot pour vous encourager à le faire ! 

Au-delà de tout ça, une résolution se renouvelle toujours : prendre soin de ma famille et de mes employés. Si ma gang est heureuse, je le suis aussi. 

Et oui, chères lectrices et chers lecteurs, j’ai résolu de vous écrire des chroniques régulièrement tout au long de l’année.  

Je vous souhaite une bonne et belle nouvelle année 2024, remplie de tout ce que vous souhaitez, la santé en premier. 

Votre chroniqueuse, 

Sandra