le Vendredi 12 avril 2024
le Mercredi 20 mars 2024 15:52 Environnement

La renaissance des pesticides: faut-il y croire?

Certains pesticides sont liés à la mort d'insectes nécessaire à la pollenisation, comme les abeilles.
Certains pesticides sont liés à la mort d'insectes nécessaire à la pollenisation, comme les abeilles.
La chanteuse canadienne Joni Mitchell priait les fermiers de délaisser le DDT au profit des oiseaux et des abeilles, quitte à vivre avec quelques taches sur nos pommes. 54 ans plus tard, les pesticides sont encore victimes de leur image de poison à grande échelle, responsable de troubles divers de la santé. Ils sont les principaux responsables de l’émergence et de la popularité de l’agriculture bio.
La renaissance des pesticides: faut-il y croire?
00:00 00:00

Une nouvelle génération de pesticide mieux adaptée à la préservation de l’environnement.

« Au cours du siècle dernier, l’industrie de la lutte antiparasitaire a connu une transformation radicale », fait valoir Brett MacKillop, président de l’entreprise Abell Pest Control de Toronto. « Ce qui impliquait autrefois des méthodes rudimentaires est désormais devenu un domaine sophistiqué et technologiquement avancé. Abell Pest Control a été à l’avant-garde de ces avancées, en partenariat avec des universités canadiennes, en mettant au point des solutions innovantes qui privilégient à la fois l’efficacité et la durabilité environnementale. »

Pesticide… Écoresponsable?

S’il y a bien deux termes qui semblent incompatibles, ce sont bien les mots pesticide et écoresponsable. C’est pourtant le mariage improbable que promeut l’entreprise ontarienne: « L’avenir de la lutte antiparasitaire dans l’agriculture s’oriente vers des solutions durables, respectueuses de l’environnement et technologiquement avancées », assure M. MacKillop. « Notre concentration sur l’innovation dans les dispositifs et processus de lutte antiparasitaire reflète l’évolution plus large de l’industrie vers des pratiques respectueuses de l’environnement. » 

Selon lui, les agriculteurs, armés de données précises, peuvent prendre des décisions stratégiques, réduisant ainsi le besoin de pesticides à large spectre et minimisant leur empreinte écologique. Abell Pest Control célèbre son 100ᵉ anniversaire d’existence cette année; l’entreprise croit que les avancées technologiques rendront le contrôle parasitaire indispensable au cours du prochain quart de siècle. 

Pour initiés seulement

Soulignons que selon le Programme ontarien de formation sur les pesticides, « les agriculteurs de l’Ontario doivent posséder un certificat pour pouvoir acheter et utiliser les pesticides des catégories B ou C sur leur ferme, dans leur boisé ou sur l’entreprise pour laquelle ils travaillent.  Pour obtenir son certificat, un agriculteur doit suivre la formation sur l’utilisation sécuritaire des pesticides. »Avant le 1ᵉʳ janvier 2021, il existait certains pesticides agricoles que les agriculteurs étaient autorisés à acheter et à utiliser sans certification, appelés Catégorie 4.  Dorénavant, les agriculteurs doivent être certifiés pour acheter et utiliser de tels produits.

IJL – Réseau.Presse – Agricom