le Jeudi 13 juin 2024
le Jeudi 29 juin 2023 9:37 Jardinage

Ferme Butte & Bine Farm : un séjour clé en main

Sylvianne Dutrisac, Emeric Deslage et leurs deux enfants — Sylvianne Dutrisac et Emeric Deslage
Sylvianne Dutrisac, Emeric Deslage et leurs deux enfants
Sylvianne Dutrisac et Emeric Deslage
Les gîtes à la ferme sont rares dans l’Est ontarien. La Ferme Butte & Bine Farm à Williamstown a célébré son inauguration jeudi le 8 juin dernier.
Ferme Butte & Bine Farm : un séjour clé en main
00:00 00:00

Sylvianne Dutrisac et sa fille en train de jardiner

Sylvianne Dutrisac et Emeric Deslage

Sylvianne Dutrisac et Emeric Deslage possèdent le gîte à la ferme et la micro-boulangerie depuis deux ans. « La ferme possède trois volets: la production de légumes, le gîte et la production de pain et pâtisseries, explique Sylvianne Dutrisac. « L’achat en ligne aide beaucoup pour les réservations pour le gîte et pour l’abonnement au panier hebdomadaire. Mais les gens veulent de plus en plus cueillir à la ferme pour choisir leurs fruits et légumes. » 

L’entreprise est d’abord et avant tout une ferme. Leur jardinage est inspiré par les philosophies régénératives, biologiques et de permaculture. Leur culture n’est pas certifiée biologique, mais toutes leurs méthodes s’y apparentent. 

« Les gens peuvent se procurer nos fruits, nos légumes et nos produits de boulangerie biologiques chaque semaine à la ferme ou au Marché de Cornwall. »

Le couple a à coeur l’environnement en essayant de recycler, de réutiliser et de partager leur matériel avec le voisinage, ce qui implique de partager des outils et de combiner les commandes pour réduire les impacts sur les expéditions.

Produits offerts à la Ferme Butte & Bine Farm

Sylvianne Dutrisac et Emeric Deslage

Les nouveautés

« Ce sera le premier été complet de notre bed and breakfast avec 2 chambres, » explique Sylvianne. « Notre kiosque sera aussi ouvert du jeudi au dimanche. »

Membres de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO), ils ont à coeur  les méthodes biologiques, les pratiques régénératives et la permacultur

Plusieurs améliorations ont été apportées à la propriété. « Nous prévoyons de continuer à développer le volet maraicher et éventuellement un café à la ferme. 

Le couple ne cesse de poursuivre leurs innovations. Alors qu’elle amorçait son projet entrepreneurial en 2021, Sylvianne a bénéficié d’une bourse projet d’entreprise d’une valeur de 6 000 $ du Fonds de la relève agricole franco-ontarienne offerte par l’UCFO et la Fondation franco-ontarienne. L’appui financier leur a permis de rénover une grange et de l’aménager en poste de lavage, de tri et de stockage des légumes pour la distribution de paniers bios.

« C’est stimulant de voir l’avancement de nos boursiers dans leurs entreprises et les retombées à long terme de notre programme de bourses », souligne Roxanne Lormand, directrice générale de  l’UCFO. « Soutenir notre relève agricole est essentiel et contribue à l’épanouissement de celle-ci. »

Le programme de bourses de l’UCFO vise à valoriser la formation en agriculture en français, encourager l’établissement de la relève agricole et reconnaître les aptitudes des futures leaders franco-ontariens en agriculture. Ce programme inclut des bourses d’études et des bourses en entrepreneuriat agricole.

Pour la petite histoire, saviez-vous que Sylvianne a même été brièvement embauchée par Agricom en 2021? Une belle relation d’amour qui dure depuis.

IJL – Réseau.Presse – Agricom