le Dimanche 14 juillet 2024
le Mercredi 15 février 2023 13:55 Nos racines

Le Roi des Patates était un Franco-ontarien!

Théodore Despatie, couronné Roi des Patates en 1949. À droite : la cabane à sucre Despatie en 1947  — photos : Document historique 70 de la Société historique du Nouvel-Ontario et Guide pédagogique de l'AEFO sur Hanmer
Théodore Despatie, couronné Roi des Patates en 1949. À droite : la cabane à sucre Despatie en 1947 
photos : Document historique 70 de la Société historique du Nouvel-Ontario et Guide pédagogique de l'AEFO sur Hanmer
Il s’appelait Théodore Despatie. En plus de cultiver des pommes de terre, il a été homme de chantier, cordonnier et acériculteur.
Le Roi des Patates était un Franco-ontarien!
00:00 00:00

C’est l’histoire d’un pionnier du Nouvel-Ontario qui a connu la gloire pour son talent à sélectionner des pommes de terre pour la semence.

Théodore Despatie est né en 1888 à Saint-André-Avellin, dans l’Outaouais québécois. À l’âge de 20 ans, il part pour les chantiers forestiers de Chapleau, dans le Nord de l’Ontario. Quelque part en chemin, il retrouve une ancienne amie d’enfance, Aldéa Ménard. Ils s’épouseront en 1914.

Le couple s’établit à Hanmer, au nord de Sudbury. Ils fondent leur ferme sur « la deux », non loin des terres des parents d’Aldéa. Les premiers hivers, Théodore les passe dans les chantiers. Au fil des ans, la famille grandit et la ferme familiale se diversifie. On y cultive notamment de l’avoine et des patates, en plus d’exploiter une érablière.

Dans l’ouvrage Pionnières de chez nous, que conserve précieusement la Société historique du Nouvel-Ontario, une douzaine de pages sont consacrées à Aldéa Despatie.

On y apprend que Théodore « met tous ses efforts à cultiver des patates de choix ». Il présente ses meilleurs spécimens aux expositions agricoles de Hanmer et de Toronto et remporte de nombreux prix.

« Le 18 novembre 1949, au Royal Winter Fair de Toronto, il réalise l’ambition de sa vie en remportant le 1er prix pour la plus belle sélection de patates de semence du monde entier. Il devient le Roi des Patates. »

Le Club Rotary local organise un banquet en son honneur, on lui offre une montre en or et on le couronne Roi des Patates.

Les fils de Théodore et Aldéa, Lucien et Roger, remportent respectivement les 1er et 2e prix dans la catégorie « Junior Champion Potato Grower ».

Lucien Despatie, fils de Théodore, entaille un érable.

photos : Guide pédagogique de l'AEFO sur Hanmer

Théodore s’éteint en 1958, à 69 ans. Sa descendance exploitera pendant de nombreuses années la fameuse Érablière Despatie. « Pendant deux décennies, des centaines de groupes scolaires ont visité cette érablière. Tout le monde dans la région a des souvenirs de cet endroit », nous a confié Pierre Riopel, membre de la Société historique du Nouvel-Ontario.

Cette érablière est devenue aujourd’hui Maple Hill Farm. Elle reçoit des groupes dans de nouveaux bâtiments érigés parmi les vestiges des bâtiments de la famille Despatie.