Technologie agricole

Sécher ses récoltes sans propane et sans gaz naturel


«Le BioDryAir utilise toutes les formes de biomasse telles que les résidus de récoltes, les copeaux de bois et toutes les formes de granulés (pellets) comme combustible, éliminant ainsi le coût élevé en gaz naturel et/ou en propane.» Photo : Gracieuseté Triple Green Products


Par Julyen Renaud [email protected]

Le séchage des grains, notamment le maïs, est énergivore et coûteux. En raison de la hausse de la taxe sur le carbone, annoncée en février dernier par le gouvernement fédéral, les coûts reliés au séchage des grains sont voués à augmenter et force est d’admettre qu’il est grand temps d’envisager de nouvelles avenues qui sont à la fois bénéfiques pour l’environnement et pour les poches des agriculteurs. Triple Green Products, une compagnie basée au Manitoba, offre une solution carboneutre au séchage des grains : le système BioDryAir.

Lyall Wiebe, cofondateur et PDG de Triple Green Products, n’a pas peur de le dire : l’utilisation des combustibles fossiles et les coûts qui leur sont associés fragilisent les entreprises. « Bien qu’il soit impopulaire de le dire à haute voix, ce n’est pas seulement l’environnement qui est en jeu, c’est la viabilité continue d’une communauté d’affaires diversifiée qui représente des opérations à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale. […] Le coût d’utilisation des sources d’énergie traditionnelles et des décharges pour les déchets, ainsi que les taxes imposées pour leur utilisation, font grimper les coûts opérationnels des entreprises. »

Le système

« Le système de séchage BioDryAir, explique M. Wiebe, est utilisé dans l’industrie minière depuis plus de 10 ans […]. Maintenant, nous amenons ce même système dans le secteur agricole pour réduire les coûts. Le BioDryAir utilise toutes les formes de biomasse telles que les résidus de récoltes, les copeaux de bois et toutes les formes de granulés (pellets) comme combustible, éliminant ainsi le coût élevé en gaz naturel et/ou en propane. »

Le système BioDryAir est disponible en cinq formats différents. Il est conçu pour être raccordé à votre séchoir à grains existant et il fournit de l’air chaud et très sec pour sécher les grains sans utiliser de propane ou de gaz naturel.

« Dans le nord des États-Unis et au Canada, où le temps pluvieux à l’automne, jumelé à la menace d’un hiver rigoureux et froid […] peuvent endommager les cultures, l’utilisation du système BioDryAir vous permettra de récolter vos cultures plus tôt sans encourir des coûts paralysants. »

Il faut développer les technologies et les solutions nécessaires à la transition énergétique et à l’abandon des combustibles fossiles afin d’atteindre les objectifs environnementaux que l’on se fixe en tant que nation. Toutefois, un tel virage vers des sources d’énergie plus propres ne doit pas se faire au détriment des agriculteurs et des consommateurs.

Retournez à la page d’accueil d‘Agricom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *